Cameroun  – Carie Dentaire : Un Mal Profond

Des étudiants dentiste en action | © UDM/Illustration
Des étudiants dentiste en action | © UDM/Illustration

En 2015, selon le rapport annuel, de l’ordre national des chirurgiens-dentistes du Cameroun, environ 96% de la population souffre de carie. C’est une maladie infectieuse caractérisée par une perforation de la dent.

Pathologie classé parmi les maladies évitables, la prévention de la carie dentaire, passe avant tout : par une hygiène bucco-dentaire: un brossage régulier avec un dentifrice fluoré, après chaque repas donc trois fois par jour, ou au moins deux brossages approfondis deux fois par jour. Des conseils que les camerounais auraient du mal à mettre en pratique; car selon le rapport 2015 de l’ordre national des chirurgiens-dentistes du Cameroun, plus de deux tiers de la population est malade de carie. Un chiffre de plus en plus croissant qui tient du manque de culture de consultation des chirurgiens-dentistes. La plupart des camerounais y vont le plus souvent quand le mal a pris des proportions considérables, fustigent les dentistes. Une aggravation du mal qui conduit le plus souvent à l’extraction de la dent infectée.

Comment prévenir la carie

Les spécialistes en santé bucco-dentaire préconisent un dépistage régulier chez le dentiste: cela permettra de traiter les caries à un stade initial. Ce dépistage est préconisé au moins tous les six mois, une visite annuelle au moins chez l’adulte qui présente peu de problème de caries dentaires ou des problèmes gingivaux. Bon à savoir indique les spécialistes, l’efficacité de l’utilisation des chewing-gums sans sucre n’est pas confirmée par les études indépendantes, et est soumis à de nombreuses controverses notamment en Europe. Car ce sont le plus souvent les génies de l’industrie du chewing-gum, qui subventionnent certaines recherches sur les questions dentaires.  En France par exemple, l’union française pour la santé bucco-dentaire (l’UFSBD) est en partie subventionnée par les fabricants de chewing-gum, dont Cadbury, Hollywood et Wriglery. Les experts en santé bucco-dentaire, préconisent donc la foulée, ou du moins privilégient les aliments, la consommation, ou conseil la consommation des aliments complets par rapport aux aliments raffinés.

Les facteurs de risques

Les dentistes déconseillent la consommation abusive des sodas, sirop et jus de fruits, car ceux-ci sont très acides; ceci diminue le PH buccal, et favorise l’apparition des caries. Aussi, la surconsommation des produits light (ou aromatisés) «jus naturel» n’y échappe. L’eau doit donc être la boisson privilégiée surtout chez les jeunes enfants. Les spécialistes indiquent également que la prise du tabac de d’alcool, de certains médicaments, certains changements d’habitudes alimentaires et même le stress, favorisent la contraction de la carie-dentaire.

Symptômes

Les douleurs au froid et au sucré, les douleurs au chaud, une tâche maronne (plus ou moins foncée) troue dans la dent, autant de signe qui annonce l’installation d’une carie. Les premiers signes peuvent apparaître une fois que la carie a atteint la dentite. Mais parfois, la douleur ne survient que très tardivement. C’est pourquoi il est vivement conseillé de ne pas attendre d’avoir mal pour consulter un dentiste. En 2014, environ 2,3 millions de personnes souffraient de la carie-dentaire dans le monde.

© CAMERPOST par Elthon Djeutcha (Stagiaire)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz