Cameroun – Carême 2016 : Le clergé catholique appelle ses ouailles à la reconversion

Le clergé a appellé ses ouailles à la reconversion en ce temps de carême | Illustration/DR
Le clergé a appellé ses ouailles à la reconversion en ce temps de carême | Illustration/DR

La Cathédrale des Saints Apôtres Pierre et Paul de Bonadibong a fait son plein d’œuf au soir du mercredi 10 février 2016. Sur le coup de 18h, les fidèles venus des quartiers de la ville de Douala ont pris part à la célébration eucharistique marquant le début du carême.

 Après les chants d’entrée, l’homélie et la bénédiction des cendres, les prélats ont procédé à l’imposition des cendres sur les fronts des chrétiens. Tout en les marquant, ils ont répété ces mots en guise de recommandations aux uns et aux autres : « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle ». Des prescriptions qui sont allées dans le même sillage que l’évangile du jour tiré du livre de Saint Mathieu, chapitre 6, versets 1 à 6 et 16 à 18. Le passage a incité les ouailles à prier et agir non pas de manière orgueilleuse et ostentatoire mais dans le secret de leur cœur.

Voici quelques extraits : «Quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que te donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais en secret (…) ». Ce n’est pas tout : « Quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret (…) Quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement du Père qui est présent dans le secret ». Partant de là, les prêtres ont fait savoir aux chrétiens que le jeûne ne veut pas forcément dire ne pas manger ou ne pas boire, mais « jeûner c’est beaucoup dans le changement des mentalités. Vous devez lutter contre vos penchants mauvais. Elevez vos esprits. En cela vous aurez fait un jeûne productif ».

Mercredi des cendres, le 10 février dernier est donc le premier jour du Carême. Celui-ci est le temps de préparation à la fête de Pâques, cœur de la foi chrétienne, qui célèbre la résurrection du Christ. Il s’achève le 27 mars prochain. Le Carême représente les quarante jours que Jésus a passés au désert à jeûner. Il consacrait le temps du Carême. « Lorsqu’il déjouait les pièges du Tentateur, il nous apprenait à résister au péché, pour célébrer d’un cœur pour le mystère pascal et parvenir à la fin à la Pâque éternelle», ont expliqué les pontifes lors de la messe dernière. Pour des chrétiens interrogés par Camerpost, « il est plus que jamais temps de faire notre examen de conscience et de conformer nos vies à celle de Dieu. C’est un temps de conversion qui repose sur la prière, la pénitence et le partage ». Ils ajoutent : « la pénitence n’est pas une fin en soi, mais la recherche d’une plus grande disponibilité intérieure. Le partage peut prendre différentes formes, notamment celle du don ».

© CAMERPOST par Linda Mbiap

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz