Cameroun – Cardiopad : Arthur Zang va recruter 150 jeunes

Arthur Zang va recruter 150 jeunes | © Rolex Awards/Marc Latzel
Arthur Zang va recruter 150 jeunes | © Rolex Awards/Marc Latzel

Le patron de Himore Medical Ltd annonce que cette ressource humaine devrait être utilisée pour Kimore Medical Equipement, son unité de montage d’équipements médicaux.

Depuis vendredi dernier, les étudiants de l’Université de Yaoundé passent au test du CardioPad. L’initiative lancée par Arthur Zang, le Pdg de Himore Medical Ltd, et non moins inventeur de la première tablette médicale « Made in Cameroon », est de faire bénéficier aux camerounais et aux étudiants des examens effectués grâce à cet appareil. Cette étape qui marque l’aboutissement du processus de mise sur le marché de cet équipement, ne devrait pas marquer la fin du projet. En effet, l’ancien lauréat du Prix Rolex, voudrait ouvrir une usine de montage des équipements médicaux au quartier Nsam, une banlieue populaire de la ville de Yaoundé. D’après Arthur Zang, le fonctionnement de Kimore Medical Equipment devrait nécessiter le recrutement de 150 jeunes.

Pour son lancement, le jeune promoteur devrait injecter une enveloppe de 100 millions de FCfa. L’argent proviendrait en grande partie des bénéfices tirés de la vente des CardioPads. En effet, depuis la mise en vente officielle des appareils médicaux, un peu plus de 86 millions de FCfa ont déjà été collectés, grâce à la vente de 43 kits auraient (à raison de deux millions de FCfa par kit). Cependant, le Pdg de Kimore Medical Equipment pourrait rechercher 50 à 75 millions de FCfa de plus pour la formation de son personnel, et pour la couverture des charges, notamment salariales.

Une multinationale à Yaoundé

Avec la création de l’usine Kimore Medical Equipment spécialisée dans le montage de certains équipements médicaux, Arthur Zang confirme sa détermination à faire de Yaoundé un hub sous régional. Dans son laboratoire, se préparent d’autres projets, tout aussi importants que le CardioPad. Par exemple, le projet d’invention d’un appareil d’échographie à distance. Le projet est déjà terminé. Mais le jeune Pdg voudrait profiter du succès du CardioPad lors de son lancement. « Nous sommes à une étape où il faut produire. Nous avons presque terminé le prototypage. Ce que nous voulons faire c’est de produire avec les bénéfices obtenus grâce aux ventes du CardioPad. C’est pour cela que nous sommes focalisés sur le projet CardioPad, écouler au moins la moitié du stock, ensuite réinvestir cet argent dans le développement du futur produit », confie-t-il.  Mais ce n’est pas tout. « Il y a beaucoup d’autres projets. Les projets de petits appareils médicaux à usage personnel. Maintenant, nous voulons produire des petits compagnons médicaux qu’on pourrait utiliser soi-même à la maison, faire des tests, transférer directement. Il s’agit d’appareils qui seront nettement plus légers et nettement moins chers. Sur ça également, nous sommes déjà assez avancés », conclut-il.

Derrière ces projets, le Pdg, considéré comme l’un des 100 jeunes de moins de 30 ans les plus influents du monde selon l’institut Choiseul, veut se faire le porte-drapeau d’une jeunesse camerounaise au potentiel énorme. En utilisant son parcours (scolarisation, formation, et investissement à Yaoundé), comme un symbole d’une possible réussite à la camerounaise.

Source : © La Nouvelle Expression

Par Frégist Bertrand Tchouta

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Cardiopad : Arthur Zang va recruter 150 jeunes"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Prudence Beligue

Initiative à saluer

wpDiscuz