Cameroun – Canon : la paix des Braves !

Les dirigeants du Canon se sont réunis autour du médiateur Gilbert Tsimi Evouna, le délégué du gouvernement auprès de la CUY | © CAMERPOST/AGK
Les dirigeants du Canon se sont réunis autour du médiateur Gilbert Tsimi Evouna, le délégué du gouvernement auprès de la CUY | © CAMERPOST/AGK

Les dirigeants du Club de Nkolndogo, au terme d’une concertation ce 1er février à Yaoundé, ont finalement fumé le calumet de la paix.

Les supporters du club mythique du Cameroun voient finalement le bout du « Canon ». C’est le Canon SAOS de Laurent  Justin ATEBA Yene qui jouera ce jeudi son match en retard de la première journée de ligue 1 contre UMS de Loum.

C’est ce qui ressort de la réunion de ce 1er février à Yaoundé entre dirigeants du Canon avec comme médiateur le délégué du gouvernement de la ville Gilbert Tsimi Evouna. Englués dans une bataille pour la paternité du club, les dirigeants du club de Nkoldongo sont finalement revenus à la raison et ont consenti à revoir leurs positions après seulement 30 minutes. Le différend autour du Canon à affilier à la Lfpc a été résolu. Faut-il le rappeler il existait 4 Canons (canon Saos de Laurent Justin Ateba Yene, le canon Saps de Fabien Omboudou, désormais ex PCA du club, du comité provisoire de gestion géré par le comité des sages et du  Canon sportif KPA-KUM). C’est la Canon SAOS qui a été approuvé.

Le dernier coup de Canon ?

On s’en souvient il y a deux semaines de cela, le ministre Etoundi Ngoa, des petites et moyennes entreprises, fervant supporteur du club, a amorcé une première tentative de réconciliation des parties. L’on croyait alors être sorti de l’auberge. Sauf que par la suite, la situation s’est aggravée avec la création d’un autre Canon (Canon sportif KPA-KUM). Si la médiation de Gilbert  Tsimi Evouna pour le moment a porté des fruits, il faut tout de même être prudent. Il y a 2 ans, « Jack Bauer » avait  jouait  les médiateurs pour le même club. Quelques temps après les canonniers sont retombés dans les mêmes travers.

Cette énième réconciliation marque-t-elle la fin de la crise ? En tout cas fini pour le moment les batailles dans les bureaux et place au jeu.

© CAMERPOST par Alain Ghislain Kanga

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz