Cameroun : Canon de Yaoundé enchaîne à domicile tandis que Cotonsport fait jaser

Canon de Yaoundé impuissant à domicile | © CAMERPOST/ONE
Canon de Yaoundé impuissant à domicile | © CAMERPOST/ONE

Les deux formations de la Ligue 1 sont de celles dont le comportement intrigue le plus. Leurs prestations sont asymétriques depuis le début de la saison.

 Les journées se suivent mais ne se ressemblent pas au sein de Canon de Yaoundé. Le club le plus titré du Cameroun et d’Afrique noire a manqué sa sortie contre Panthère du Ndé. Le fauve de la Région de l’Ouest l’a emporté (0-1), dans une opposition présentée comme celle de la confirmation pour le club de Yaoundé.

Alfred Meyong A Etong est apparu comme le bourreau du kpa kum lors de la sixième journée du Championnat. Grace à lui Panthère de Bangangté engrange son huitième point, ce qui lui permet de passer de la seizième à la douzième position. Le nzuimento enregistre d’autre part sa seconde victoire de la saison, et sa première à l’extérieur. Tout le contraire de son adversaire du jour battu sur ses propres installations. De manière générale le club du quartier nkolndongo à Yaoundé peut faire valoir huit points et une dixième position en Ligue 1. De fait le club en est à deux victoires, deux matches nuls et deux défaites en six rencontres.

Les hommes de Joseph Atangana (entraineur principal de Canon, ndlr) sont pratiquement irrésistibles en déplacement. Depuis le début de la saison Arnaud Nsemen et ses coéquipiers ont connu deux victoires et un match nul en trois sorties, hors de leurs bases. C’était face à Botafogo à Douala (0-1), Apejes à Mfou (1-1) et Bamboutos (1-2) à Mbouda. Ce sont d’ailleurs les seules victoires de Canon.  En revanche le club a été tenu en échec à trois reprises sur ses installations, face à Ums de Loum (1-2), Union sportive de Douala (1-1) et Panthère du Ndé (0-1). Une victoire était attendue dans le camp du kpa kum, après le succès enregistré à l’Arena Sadium de Mbouda le 28 février. Que non ! le club de Yaoundé reste dans l’attente de sa première victoire à domicile. Des résultats bien étranges que ceux des vert et rouge, conquérants à l’extérieur mais vulnérables à la maison.

Cotonsport de Garoua s’inscrit également dans la logique des incongruités. Le club du Département de la Benoué est méconnaissable depuis le début de la saison. Créé en 1986, il accède à la première Division en 1993. Il est le club le plus titré du Championnat camerounais avec quatorze sacres, devant Canon de Yaoundé (10). Cotonsport est d’ailleurs le Champion sortant du Cameroun. Depuis janvier 2016 le club vit des moments difficiles. En huit rencontres il ne peut faire valoir que deux victoires, deux défaites et deux matches nuls au terme de six rencontres. Les contreperformances sont parfois enregistrées face à des clubs de seconde zone. Le retour de ses joueurs du Championnat d’Afrique des Nations (Chan) 2016 n’a pas changé la donne. Cotonsport de Garoua est en ce moment un club ordinaire.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo