Cameroun – Cancer de la prostate : Des experts vulgarisent le dépistage via les urines et le sang

Des experts vulgarisent le dépistage du cancer de la prostate via les urines et le sang | Crédit photo : Lucie Wassi / Illustration
Des experts vulgarisent le dépistage du cancer de la prostate via les urines et le sang | Crédit photo : Lucie Wassi / Illustration

Par cette nouvelle technique, il sera désormais question de mettre un accent sur le dépistage extrêmement faible pour l’heure. CAMERPOST apprend que les nouveautés afin de réduire le taux de prévalence du cancer de la prostate et du poumon, sont : « dépister le cancer très tôt en faisant les examens des urines et du sang. Surtout que le scanner est trop cher au Cameroun. Or, ce que nous apportons comme innovation va revenir moins cher », a expliqué le Camerounais Pr Patrick Nana Sinkam. Ses collègues et lui ont récemment donné une conférence à l’Université de Buea sur le thème : « les nouveautés dans le dépistage précoce du cancer : cas du cancer du poumon et de la prostate ». Les différents exposés révèlent que le diagnostic de la maladie via le prélèvement du sang et de l’urine est le résultat de 12 ans de travail effectué par un groupe de médecins aux Etats-Unis y compris Pr Nana Sinkam.

A propos du cancer du poumon, il commence habituellement à se former au milieu de la cinquantaine ou de la soixantaine. Le tabagisme est responsable de 80 % à 90 % des cas de cancer du poumon. D’après nos recherches, ce cancer est particulièrement menaçant, car il peut plus facilement se propager dans le reste du corps que d’autres types de cancer. En effet, tout le sang passe par les poumons pour être oxygéné, et les poumons sont en contact étroit avec plusieurs vaisseaux sanguins et lymphatiques. Le cancer du poumon est d’autant plus alarmant qu’il est souvent découvert tardivement. Il est d’ailleurs la principale cause de décès par cancer au Canada, autant chez les hommes que chez les femmes.

Concernant le cancer de la prostate, cette partie est une glande de la taille d’une châtaigne qui participe à la fabrication du liquide séminal. Elle n’est donc présente que chez l’homme. Elle entoure le canal de l’urètre à la sortie de la vessie. En arrière de la prostate se trouve le rectum, ce qui permet son examen par le toucher rectal. Les anomalies de la prostate entraînent donc des répercussions sur la voie urinaire. La prostate a principalement 2 zones d’origine embryonnaire différente: la zone périphérique, accessible au toucher rectal et dans laquelle se développent environ 80% des cancers et, la zone dite centrale, dans laquelle se développe l’adénome, responsable des troubles urinaires chez l’homme d’âge mûr.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz