Cameroun – CAN U17 : 14 footballeurs recalés lors de tests d’imagerie à résonance magnétique

Des joueurs recalés lors de tests d'imagerie à résonance magnétique dans le cadre des éliminatoires de la CAN U17 | Illustration/DR
Des joueurs recalés lors de tests d’imagerie à résonance magnétique dans le cadre des éliminatoires de la CAN U17 | Illustration/DR

Quatorze footballeurs camerounais, présélectionnés dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 17 ans « Madagascar 2017 », ont été recalés lors de tests d’imagerie à résonance magnétique (IRM) destinés à s’assurer de leur véritable âge, a-t-on appris lundi auprès de la fédération nationale de la discipline (FECAFOOT).

Ainsi débusqués pour tricherie sur l’âge déclaré par le médecin-radiologue de nationalité nigériane Muazu Abdoulkadir, spécialement dépêché dans le pays par la Confédération africaine de football (CAF), les intéressés ont aussitôt été priés de quitter les rangs de la sélection actuellement en stage bloqué dans la capitale, Yaoundé.

Désormais ce sont 34 rescapés, sur les 48 athlètes convoqués, qui poursuivront les préparatifs du 2ème tour des éliminatoires de la CAN 2017 qui, le 5 août prochain, opposera le Cameroun au Kenya, avant le retour prévu le 19 suivant.

Le phénomène de tricherie sur l’âge n’est pas nouveau dans le football du pays, note-t-on : en septembre 2006, une quinzaine de joueurs avaient ainsi été retirés de la liste des présélectionnés chez les moins de 17 ans.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz