Cameroun – CAN féminine 2016 : Des négociations en cours pour la libération de Gaëlle Enganamouit

Des négociations en cours pour la libération de Gaëlle Enganamouit | © CAMERPOST/ONE
Des négociations en cours pour la libération de Gaëlle Enganamouit | © CAMERPOST/ONE

Karl Enow Ngachu l’entraineur de l’équipe nationale féminine garde bon espoir de voir certaines de ses joueuses cadres participer à la CAN féminine 2016 organisée au Cameroun.

Bien que les circonstances ne militent pas en faveur d’une présence de Gaëlle Enganamouit durant la CAN féminine 2016, vu que cette compétition ne figure pas sur le calendrier FIFA, le sélectionneur des Lionnes veut rester optimiste. Dans un récent entretien accordé à des journalistes de la radio nationale camerounaise, le coach précise que : « nous avons discuté avec les clubs employeurs de certaines de nos joueuses qui ont beaucoup plus d’expérience…les autorités en charge ont également mené des démarches qui sont bien engagées et pour le moment si tout se passe bien d’ici le mois d’octobre certaines joueuses rejoindrons la tanière…nous attendons les autre d’ici novembre quelques jours avant le début de la compétition  ». CAMERPOST a appris que des joueuses Gabrielle Aboudi onguéné et Gaelle Enganamouit pourraient effectivement venir renforcer le groupe déjà présent, mais cela reste du registre du probable. En effet rien n’oblige les clubs employeurs à libérer des joueuses pour une compétition qui ne figure pas sur le calendrier FIFA. En attendant la mise au vert des Lionnes se poursuit avec le respect du chronogramme établi.

De l’avis de Karl Enow Ngachu il n’y a aucune inquiétude à se faire : « le noyau dur de notre équipe est en place il faudra juste renforcer certains compartiments…nous allons faire le maximum pour mettre en place une équipe qui défendra au mieux les couleurs du Cameroun…je suis serein et confiant ». La préparation de l’équipe nationale féminine camerounaise prévoit de matchs tests avec comme adversaire des formations masculines. En rappel, le Cameroun évolue dans la poule A qui est basée à Yaoundé.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKADER