Cameroun – Can féminine 2016 : La CUD fait sa mue

Fritz Ntoné Ntoné, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (CUD) | Archives/DR
Fritz Ntoné Ntoné, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (CUD) | Archives/DR

Jeudi le 12 août 2016, le délégué du Gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (Cud) a tenu la deuxième session de la Commission de réflexion sur le rôle de la capitale économique dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) féminine 2016.

Fritz Ntone Ntone en communion avec la Préfecture du Wouri, les délégués régionaux des sports et de l’éducation physique, de la communication, du tourisme et des loisirs et autres cadres administratifs du département et de la région du Littoral, ont listé les actions à mener pour le bon déroulement de ladite compétition. Notamment l’aménagement des voies publiques, l’aménagement de l’éclairage public, la création des fans zones dans la ville de Douala, etc. Pour le délégué, tout doit être fait de sorte que la métropole puisse vibrer au rythme de cette grande rencontre sportive. CAMERPOST a été informé de ce que les autorités de Douala veulent que la Can se vive très bien dans la ville.

A moins trois mois de la compétition, les infrastructures sortent peu à peu de terre. L’annonce de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations féminine, « Cameroun 2016 », a plongé le pays dans un vaste chantier.  Il devient donc  important pour le Cameroun de relever le défi, encore plus depuis les menaces de la Confédération africaine de football (CAF) de retirer la compétition aux pays des Lions Indomptables.

Pour mériter la confiance de la CAF, les autorités camerounaises ont lancé de nombreux projets de construction et de réhabilitation des infrastructures sportives.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa