Cameroun – CAN 2017 : Douala reçoit le trophée ce jour

Douala reçoit le trophée de la CAN 2017 ce jour | Crédit photo : Samuel Mbapé Jengo

La mobilisation est grande, et les populations ont été informées sur le trajet du cortège.

Les manifestations de joie après chaque victoire des Lions indomptables en phase d’élimination directe à la CAN gabonaise étaient remarquables à Douala. Bien des mères de famille s’en souviennent en pensant à leurs ustensiles destinés aux préparations de sauces… La ville va très certainement vivre un « temps additionnel » de ces moments d’euphorie, avec l’arrivée ce jour, 23 février, du trophée dans la capitale économique.
Selon le programme rendu officiel par les autorités locales, qui invitent les populations à sortir massivement pour le passage de la Coupe d’Afrique des Nations, tout commencera par le grand carrefour Bekoko, du côté de l’entrée Ouest de la ville.

Caravane

Après l’accueil, la caravane va s’ébranler dans la ville, en débutant par Bonabéri. Suivra évidemment le Rond-point Deido, après lequel la caravane va prendre la direction de Douala nord (Sable, Bonamoussadi, Kotto, Makepe…). La suite de l’itinéraire prévoit les quartiers Ndokoti, Logbaba, Nyalla, Yassa, Mboko, le Marché Ndogpassi, Akwa, etc.
La course de la caravane à travers Douala s’arrêtera à la place des fêtes de la Besseke, où la phase des discours est prévue. Rappelons que la ville de Douala a vu naître et grandir nombre des héros de l’expédition gabonaise : le capitaine Benjamin Moukandjo, Christian Bassogog, le meilleur joueur de la CAN, Georges Constant Mandjeck… Autant d’enfants que Douala ne sera que trop heureuse de célébrer avec chaleur, en honorant le trophée qu’ils ont contribué, de haute lutte, à faire venir au Cameroun.

Source : © Cameroon Tribune

Par Alliance NYOBIA

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cameroun – CAN 2017 : Douala reçoit le trophée ce jour"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Eric Saapi

Et c’est 800 millions qui vont ainsi partir en fumée quand les clubs n’ont même pas où s’entraîner j’ai pitié de mon cmr

Jean Roger Samson Mandengue

les clubs sont des clubs professionnels et doivent chercher les sponsors et être imaginatifs pour fonctionner et non attendre de l’État ou de la fédé une perfusion ailleurs les clubs professionnels s’auto financent prennent même des crédits bancaires pour fonctionner qu’on arrête cette femania pour la présentation du trophée les camerounais sont les premiers a dire que le Cameroun c’est pas seulement Yaoundé et que nous voulons voir aussi le trophée oubliant que cela nécessite une dépense que voulons nous au juste soyons objectifs et consequents

Francis Landop

c’était nécessaire de dépenser autant de fric pour ça….???

wpDiscuz