Cameroun – Can 2016 : Gaëlle Enganamouit, bientôt !

Eganamouit en passe de revêtir le maillot du Cameroun | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo
Eganamouit en passe de revêtir le maillot du Cameroun | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo

L’arrivée de l’attaquante vedette des lionnes est vivement souhaitée par Enow Ngatchu. Une délégation de la Fecafoot s’est rapprochée de Rosengard fc, en vue de sa libération.

Il sera difficile pour les camerounaises de soulever le trophée de la Can féminine 2016. Elles ont besoin pour cela de leur légion étrangère, selon des experts. Les libérations de Gaëlle Enganamouit et de bien d’autres professionnelles sont donc négociées activement.

Blaise Moussa, le Secrétaire général de la Fecafoot, se fait fort de convaincre les dirigeants des clubs engageant les professionnelles camerounaises. La Can féminine ne fait pas partie du calendrier Fifa. De ce fait les clubs concernés ne sont pas dans l’obligation de libérer les joueuses. La tenue de la Champions League européenne en rajoute  à cet état de choses. Le Cameroun est compté parmi les Nations qui font le plus les frais de cette situation. La plupart de ses meilleures footballeuses évoluent hors du pays et principalement en Europe. Gaëlle Enganamouit est l’une des plus attendues. Sa dernière participation à un regroupement de la sélection nationale remonte au mois de juin/juillet 2015, lors de la Coupe du monde. Selon certaines sources elle pourrait rallier la tanière au mois de décembre.

A l’instar de Gaelle Enganamouit, l’espoir est également permis pour nombre d’autres joueuses. Gabrielle Aboudi Onguéné de Rossiyanka fc en Russie s’est qualifiée pour les 1/8 de finale de la Ligue des Champions. Malgré son importance dans son équipe, elle pourrait rejoindre les lionnes avant la Can. Il en est de même pour Alvine Njolle (fc Minsk/Biélorussie), Aurelle Awona (Soyaux/France), Luce Ewelle (Guingamp/France), Fallone Mefometou, Yvonne Leuko, (Arras/France), Grace Ngock Yango (Brest/France), Agathe Ngani, Agnes Nkada, Cathérine Bengono fc (Lorient/France) et Michelle Ngono Mani (fc Aurillac/France). Le dossier de Raissa Feudjio semble le plus avancé. Le Championnat de Finlande étant déjà achevé, cette dernière est attendue dans les prochains jours.

La sélection des lionnes en stage au Mali est constituée de vingt (20) joueuses. La plupart évoluent au Cameroun. Elles doivent disputer à Bamako la capitale malienne, une série de matchs avec des sélections féminines également qualifiées pour la Can 2016.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Can 2016 : Gaëlle Enganamouit, bientôt !"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Hassan Hassan Mbuye

The hole Cameroon is waiting for you

wpDiscuz