Cameroun : Une campagne électronique pour dénoncer l’exploitation des photographes par l’Afp

Le Bureau exécutif national du Snjc | © CAMERPOST / Linda Mbiapa
Le SNJC et le FIJ lancent une campagne électronique contre l’exploitation des photographes par l’Afp | © CAMERPOST / Linda Mbiapa

L’initiative est de la Fédération internationale des journalistes (Fij). D’après le Syndicat national des journalistes du Cameroun (Snjc) qui joint sa voix à la Fij, il est question de protester contre ce que les contestataires appellent « abus ». Sur la page Facebook du Snjc, les responsables lancent un vibrant appel aux membres.

Ils informent de ce que l’Agence France Presse impose désormais à ses photographes indépendants travaillant dans un certain nombre de pays hors de la France de signer de nouveaux contrats. « Ces contrats sont abusifs et exploitent les droits des photographes. Ils exigent notamment l’intégralité des droits d’auteur des photographes sans aucune rémunération supplémentaire. C’est du vol! », décrie fortement le Snjc. Lui qui, comme l’a constaté CAMERPOST, demande à tous les photographes de ne pas signer ces contrats.

« Nos affiliés en France ont écrit à la direction de l’Afp afin qu’elle retire ces contrats et négocie un accord collectif qui soit équitable. Nous lançons à présent une campagne pour dénoncer ces changements », écrit le Snjc qui indique : « aidez-nous à user de notre force collective pour dénoncer l’exploitation des travailleurs des médias et demander des contrats équitables ».

Pour être certain que le message passe, le syndicat et ses affiliés ont mis en place une campagne électronique et une lettre destinée à l’Afp. « Nous devons nous mobiliser pour signer cette lettre. Par ailleurs, si de tels contrats ont déjà été envoyés aux photographes de votre organisation, faites nous le savoir. Merci de vous assurer qu’ils sont informés de la situation et ne signent aucun de ces contrats » avisent les syndicalistes.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa