Cameroun – Camair-Co : près de 53 retraités réclament les primes de bonne séparation

Près de 53 retraités de Camer-Co réclament les primes de bonne séparation | © CT

CAMERPOST l’a appris à l’issue d’une réunion tenue il y a quelques jours à l’inspection du travail.

« Le défaut de notification a plongé brutalement le personnel dans la précarité depuis le 30 septembre 2016, d’où la demande d’une prime de bonne séparation correspondant à 12 mois de salaire. En outre, la retraite à Camair-Co est fixé à 65 ans d’âge selon le texte en vigueur dans l’entreprise appelée (Manuel de l’employé) », remarquent Makembe Bebey (présidente du Syndicat national du personnel navigant commercial), Mambingo Ngom (président du Syndicat des pilotes de la compagnie nationale de transport aérien du Cameroun), Benga Nseke (délégué du personnel du Syndicat des travailleurs du transport aérien en abrégé Stta), Ngue Yon (Stta), Eyango Njong (président Stta), Bernard René Ekedi (président du Syndicat national des professionnels du transport aérien par ailleurs président de la Confédération générale des travailleurs du Cameroun en abrégé Cgt Liberté), tous des syndicalistes et délégués du personnel représentant 53 retraités de la Camair-Co. Les plaignants estiment avoir été contraints de partir précipitamment à la retraite.

Collectif des agents

Pour sa part,  la direction générale de Cameroon Airlines Corporation est contre ladite prime puisque : « elle n’aurait pas un fondement juridique légal ». Dans une note adressée au collectif des agents admis à faire valoir leurs droits à la retraite le 30 septembre 2016, cette partie a fait savoir qu’elle regrette de ne pouvoir donner une suite favorable à « votre réclamation d’une prime de bonne séparation étant donné d’une part, que la retraite est un cas normal d’extinction du contrat de travail et, d’autre part, la situation financière actuelle de notre compagnie ».

Toutefois, elle signifie que pour ce qui est des revendications individuelles, et au vu de leur caractère généralement confidentiel, « l’examen approfondi des requêtes actuellement en cours donnera lieu à des réponses individuelles qui seront adressées aux concernés. Camair-Co reste disposé à conclure un protocole d’accord sur les points de convergence issus de nos différentes discussions », indique la Cameroon Airlines Corporation.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Cameroun – Camair-Co : près de 53 retraités réclament les primes de bonne séparation"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bertrand Nouma

Ils doivent même être poursuivis en justice pour ce vol organisé ; ils ont tous reçu ces primes de bonne séparation lors de la liquidation de la défunte Camair et étaient tous âgés de plus 65 ans en 2011 lors de la création de Camairco ; des vrais charognards !

Paul Fernand Eloundou Nkoa

N’importe quoi. ” A peine est on né qu’on doit songer à mourir. ” Ça se prépare

Adamou Alhadji

ils ont très mal fait leur job, ils méritent tous la prison. Des voleurs

Maurice Eloundou

Chake jour?

wpDiscuz