Cameroun – Bousculade meurtrière à la Mecque : Deux autres pèlerins retrouvés morts

René Emmanuel Sadi a annoncé que la Cameroun a finalement perdu 104 fidèles musulmans | Illustration
René Emmanuel Sadi a annoncé que la Cameroun a finalement perdu 104 fidèles musulmans | Illustration

On a cru le bilan exhaustif la semaine dernière, avec la publication par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation et par ailleurs, président de la Commission nationale du Hadj, du nombre de morts en Arabie Saoudite, dans la vallée de Mina. Ce 20 octobre, jour de prière œcuménique organisée par le Minatd, René Emmanuel Sadi a annoncé que la Cameroun a finalement perdu 104 fidèles musulmans dans ce drame.

Mais bien plus, deux nouveaux corps ont été retrouvés en fin de semaine, selon les autorités saoudiennes. Il s’agit des nommés Hamidou Adama, pèlerin de la délégation partie de Maroua, et de Abdoubagui, encadreur de Meiganga. Ce qui porte donc à 106, le nombre de victimes côté camerounais. Un chiffre qui peut pour le moins être appelé à malheureusement évoluer dans les prochains jours.

Ces nouvelles découvertes sont tout simplement de nature à conforter les remous observés dans diverses délégations de pèlerins dans le Septentrion. De fait, de retour de la Mecque et pendant la journée de deuil national décrétée par le président de la République Paul Biya le 16 octobre dernier, certains pèlerins ont estimé que le gouvernement entretenait le flou en ne communiquant pas les chiffres réels.

Au vu de nombreux manquements à l’appel de certains membres de délégations, des guides ont vite fait de prédire qu’il valait mieux s’attendre à un alourdissement du bilan en termes de morts. Chose qui semble fatalement devenir réalité. Le Cameroun et les fidèles musulmans en particulier, ont certainement encore beaucoup de larmes à faire couler après cette bousculade meurtrière le 24 septembre 2015 à Mina.

Source : © L’Oeil du Sahel

Par BERTRAND AYISSI