Cameroun : Boko Haram reprend de la vigueur dans l’Extrême-Nord

Boko Haram reprend de la vigueur dans l'Extrême-Nord camerounais | © REUTERS/Emmanuel Braun
Boko Haram reprend de la vigueur dans l’Extrême-Nord camerounais | © REUTERS/Emmanuel Braun

La secte islamiste Boho Haram a effectué une incursion dans la nuit de jeudi à vendredi dans la localité camerounaise de Wawouli (Extrême-Nord), tuant une femme au cours d’échanges de coups de feu qui s’en sont suivis avec les membres du comité de vigilance local, a-t-on appris de sources sécuritaires.

A Homaka, village situé à quelques encablures de là, c’est le poste avancé de la Force multinationale mixte (FMM) qui a subi une attaque attribuée au mouvement jihadiste et qui a blessé un soldat camerounais.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, c’est un attentat-suicide enregistré à Djakana qui a finalement fait 11 morts parmi les membres du comité de vigilance, en dehors du kamikaze.

Selon les mêmes sources, des opérations de ratissage étaient d’ores et déjà engagées dans cette zone frontalière avec le Nigeria où les incursions de Boko Haram s’étaient raréfiées depuis 3 mois.

A en croire le dernier rapport d’Amnesty International, au moins 480 civils ont été tués ces 12 derniers mois par la secte au cours d’opération ciblées visant particulièrement les civils dans l’Extrême-Nord camerounais.

© CAMERPOST avec © APA