Cameroun : Boko Haram frappe à nouveau dans l’Extrême-Nord du pays

 Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, dans une vidéo de propagande (capture d'écran). |  © AFP / Archives
Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, dans une vidéo de propagande (capture d’écran). | © AFP / Archives

Au moins quatre personnes ont été assassinées dans la nuit de mardi à mercredi dans la localité camerounaise de Gambarou (Extrême-Nord) au cours d’une attaque attribuée à la secte islamiste Boko Haram, a-t-on appris de sources sécuritaires.

Cette agression s’est également soldée par l’incendie d’un camion et d’une soixantaine de cases, avant que les assaillants, selon les mêmes sources, ne replient du côté nigérian de la frontière.

En fn de semaine dernière, ce sont par contre quatre éléments de Boko Haram qui avaient été tués et un autre interpellé à Bourvari-Plateri, toujours dans la même région, lors d’une opération de ratissage menée par le Bataillon d’intervention rapide (BIR, unité d’élite de l’armée) en collaboration avec les comités de vigilance locaux.

Reste que l’organisation terroriste, en dehors de luttes internes signalées ces derniers jours, semble avoir perdu de la vigueur depuis près de deux mois dans la zone, grâce à l’action de la Force multinationale mixte (FMM) constituée de 8700 soldats dont 3750 Nigérians, 3000 Tchadiens, 2650 Camerounais, 1000 Nigériens et 750 Béninois.

© CAMERPOST avec © APA