Cameroun – Bilan CAN Féminine 2016 : Voici pourquoi Paul et Chantal Biya ont honoré les Lionnes indomptables

Les Lionnes indomptables honorées par le Couple Présidentiel | Ph. © PRC

Après leur parcours remarquable à la récente Coupe d’Afrique des Nations de football féminin organisée sur place au Cameroun, du 19 novembre au 3 décembre 2016, compétition ponctuée par une place de vice-championne d’Afrique, le couple présidentiel a spontanément organisé, le 8 décembre, une réception à l’honneur des Lionnes indomptables au palais de l’Unité.

Des selfies à n’en plus finir ! Des selfies inédits et inoubliables flashés en toute décontraction entre les Lionnes indomptables du Cameroun, toutes en joie, et le couple présidentiel, Paul et Chantal Biya, chacun à son tour, et tous ensemble dans une ambiance bon enfant. Du jamais vu, dira-t-on, une liesse partagée dans une symbiose historique allégrement affichée entre le président de la République et ses jeunes compatriotes, que dis-je, entre un papa heureux, le père de la nation, et ses enfants, tous en effervescence et en communion affective. C’était le 8 décembre dernier au palais de l’Unité où le président de la République et la Première dame ont tenu à honorer les vaillantes finalistes de la de la 10e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football féminin (CAN 2016), perdue, hélas, cinq jours auparavant, le 3 décembre, contre le Nigeria. Pour une fois, une dent cariée n’a pas enflammé toute la bouche. Bien qu’elles n’aient pas remporté le trophée, tout au long d’une compétition hautement disputée, les Lionnes indomptables ont brillé par leur bravoure, leurs talents, leur engagement et leur patriotisme. Toutes choses qui ont réussi à faire l’unanimité dans le peuple tout entier dont elles ont su conquérir les cœurs, tous les cœurs.

Parvenue en finale dans une compétition effectuée sans faute, les Lionnes n’ont pas démérité. Bien au contraire, tout juste que la réussite n’était pas au rendez-vous, en finale où elles sont tombées sur le champ d’honneur. Qu’à cela ne tienne, le couple présidentiel a tenu à leur offrir un grand moment d’échange et de communion, si ce n’est la reconnaissance de la Nation, à travers des médailles bien méritées. Le tapis rouge a été déroulée à ces braves amazones qui ont bataillé dur pour l’amour du maillot Vert-rouge-jaune, et pour l’amour de la patrie, le Cameroun. Chaque fait d’armes méritant son tribu, nos valeureuses guerrières ont reçu l’hommage du chef de l’Etat, Paul Biya, et de son épouse, Madame Chantal Biya, la première supportrice des Lionnes indomptables. Une belle occasion pour le couple présidentiel de présenter leurs félicitations aux ouailles sportives de l’entraineur Enoh Ngachou qui ont fait vibrer le peuple camerounais tout entier pendant la phase finale de la CAN féminine 2016 : « Vous n’avez certes pas remportez la finale, leur dira le président Paul Biya, mais vous avez su gagnez nos cœurs, et susciter notre admiration. Vous avez obtenu avec panache de belles et importantes victoires, face à des équipes aguerries par votre talent, votre courage, votre engagement, et votre ardeur à défendre les couleurs de votre pays. Vous avez enthousiasmé la nation tout entière. Vous n’avez jamais baissé les bras, vous vous êtes battus jusqu’au bout pour votre drapeau, pour votre pays. Le Cameroun vous dit merci, le Cameroun vous dit bravo, vous êtes des Lionnes, vous êtes des véritables Lionnes indomptables… »

Fair-Play

En profitant de l’hommage solennelle aux Lionnes indomptables, le président de la République, qui est connu et reconnu pour être publiquement avare en félicitations et en congratulations a déclaré que son pays, le Cameroun a également remporté le pari de l’organisation, et c’est d’autant plus vrai que cette assertion ne souffre d’aucune contradiction : « le Cameroun a remporté une autre belle victoire, celle de l’organisation. La fête a en effet été belle et riche en couleurs. Nos hôtes, ont pu apprécier la richesse et la diversité culturelle de notre pays. La qualité de nos infrastructures sportives, la chaleur de l’accueil de nos populations. Je tiens à cet égard à adresser mes félicitations à tous ceux qui ont œuvré à la réussite de cette Can féminine. Le défi était immense, mais il a été relevé de fort bel manière et nous pouvons tous en être fiers. La qualité de l’organisation de cet évènement, et la ferveur populaire qu’il l’a suscité, sont de bonnes augures pour la Coupe d’Afrique des nations de football que le Cameroun organisera en 2019. Je puis vous assurer que ce défi-là, nous le relèverons également ensemble. »

Et c’est vraiment vrai que la CAN 2016 restera gravée dans les mémoires collectives comme la plus belle de ses dix perrières éditions. Que ce soit lors de la cérémonie d’ouverture le 19 novembre comme à la clôture du 3 décembre, le public a fait montre d’un Fair play exceptionnel, tout en montrant les atouts de l’hospitalité nationale qui nous caractérise, et la diversité de nos richesses culturelles. Lili la mascotte des lionnes et les 1200 jeunes qui ont exécuté les chorégraphies de l’ouverture et de la clôture ont fait honneur au Cameroun. Que dire du peuple qui a retrouvé le chemin des stades et qui a exprimé sa gratitude au président Paul Biya, son champion. C’est donc un peuple complice avec son leader qui scandé l’hymne de la paix, de l’unité nationale, du patriotisme et de la fidélité derrière le chef de l’Etat, son préféré. En retour, Paul Biya qui sait communier avec son peuple et avec les Lionnes a bouclé la cérémonie du 8 décembre par un appel à l’émulation et à l’exemplarité patriotique : « Chères Lionnes indomptables au moment où vous vous apprêter à retrouver vos clubs respectifs, je voudrais vous renouveler la gratitude et les félicitations de la nation tout entière. Où que vous soyez continuez à porter haut le drapeau de votre pays. Le Cameroun est fier de vous, soyez fières d’être camerounaises. Merci ».

Par Yannick Babina,

Psychologue à Yaoundé

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Cameroun – Bilan CAN Féminine 2016 : Voici pourquoi Paul et Chantal Biya ont honoré les Lionnes indomptables"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Maazou Ahmadou

Les jaloux vont mourir

Ghislaine Manrique

Beau de nature

wpDiscuz