Cameroun : Bientôt deux nouveaux puits sur le champ gazier de Logbaba – 30/04/2015

Eneo a inauguré une centrale à gaz de 50 MW dans la ville de Douala | DR
Eneo a inauguré une centrale à gaz de 50 MW dans la ville de Douala | DR

Sur la période 2015-2016, la société Gaz du Cameroun (GDC) envisage d’augmenter sa production grâce au forage de deux nouveaux puits sur le champ gazier de Logbaba, qui a été développé dans la banlieue de la ville de Douala par sa maison-mère, l’opérateur pétro-gazier britannique Victoria Oil & Gas (VOG). Selon Henri Serge Job, Business Development Director chez GDC, le premier forage interviendra vers la fin de cette année 2015, tandis que le second se fera au cours de l’année 2016.

Bien que M. Job ne révèle ni le montant de l’investissement, ni la proportion de l’augmentation de la production qu’induira ces deux nouveaux forages, le Business Development Director de GDC précise que ces investissements permettront à la société de répondre à la demande en gaz naturel de plus en plus importante des sociétés industrielles de la capitale économique camerounaise.

En effet, de 16 entreprises, au moment de l’inauguration officielle de l’usine de traitement du gaz naturel de Logbaba en novembre 2013, le nombre d’entreprises qui font tourner leurs chaudières au gaz naturel atteint de nos jours 28. En plus, apprend-on de GDC, une cinquantaine d’autres entreprises sont actuellement en négociation avec l’opérateur gazier pour des approvisionnements.

Par ailleurs, a confié Henri Serge Job, GDC négocie actuellement avec la Société nationale des hydrocarbures (SNH), le bras armé de l’Etat camerounais dans le secteur pétro-gazier, afin de produire du gaz comprimé qui pourrait alors être transporté au-delà de la ville de Douala, et ainsi ravitailler des entreprises situées dans d’autres villes du Cameroun.

Source : © Agence Ecofin