Cameroun – Bangangté : Un élève tente d’assassiner son surveillant général

Un rassemblement dans un établissement scolaire au cameroun | Photo d'illustration
Un rassemblement dans un établissement scolaire au cameroun | Photo d’illustration

L’élève Camille Nkuindjeu a attaqué l’autorité scolaire mardi dernier, au collège protestant Thomas Noutong. Camille Nkuindjeu Tissie, 20 ans, élève en classe de Première F au collège protestant Thomas Noutong de Bangangté a été déféré mercredi devant le procureur de la République près les tribunaux d’instance de Bangangté. Le jeune homme a tenté de tuer son surveillant général, Rodrigue Nzouessa, à l’aide d’une machette au sein de l’établissement mardi dernier. Selon des informations puisées auprès du commissariat de sécurité publique de Bangangté, l’élève s’est absenté durant un mois. A son retour, il exige que le surveillant général lui délivre un billet d’entrée en classe. Malgré le refus catégorique de ce dernier, il va s’introduire de force dans la salle de classe où l’enseignant de technologie, Raphaël Donkeng, dispense le cours. Informé, le surveillant général rapplique et lui demande de sortir. Camille Nkuindjeu refuse d’obtempérer. Et contre toute attente, il se saisit d’une machette qu’il avait dissimulée derrière la porte de la salle de classe.

L’intervention de Raphaël Donkeng permettra au surveillant général d’éviter le coup de machette qui se dirigeait vers son cou. Néanmoins, Rodrigue Nzouessa est profondément blessé à la tête et conduit d’urgence à l’hôpital de district de Bangangté. Mercredi, il a été évacué à Yaoundé pour subir un scanner de la tête. Camille Nkuindjeu, lui, a été rattrapé alors qu’il tentait de prendre la fuite après avoir vu s’écrouler le surveillant général. Il échappera même à un lynchage grâce à l’intervention des forces de l’ordre. Le préfet du Ndé, Ernest Ebelle et le procureur de la République, Serge Ebo, sont descendus sur les lieux et ont appelé les populations au calme. Camille Nkuindjeu a été exclu du lycée technique de Bangangté l’année dernière pour indiscipline et délinquance. Il attend désormais d’être fixé sur son sort.

Source : © Cameroon Tribune

Par Eric Vincent FOMO

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz