Cameroun – Bafoussam : Quatre membres d’une même famille tués dans un incendie

Quatre membres d’une même famille tués dans un incendie | Photo d’illustration

La mort a décidé d’emporter quatre personnes de la même famille, la même nuit et dans leur domicile privé. Le drame s’est produit dans un quartier de la capitale régionale de l’Ouest, Bafoussam.

Des membres d’une famille tués dans un incendie. Le fait est récurrent ici. Drôle façon de célébrer la journée mondiale de la Protection civile de ce mercredi 1er mars 2017, sous le thème « Ensemble avec la Protection civile face aux catastrophes ».

Le mardi « noir » à Bafoussam

Le drame s’est produit dans un domicile privé alors que les occupants sont en plein sommeil. C’est au quartier Djeleng 5. Les témoignages de voisins fait état de ce que c’est autour de 23 heures que l’alerte au feu a été donnée. L’incendie est parti de la chambre des enfants dans ce domicile avant d’effectuer son sinistre. Les populations ont tenté le tout pour le tout, sauvant au passage un enfant. C’est le fruit d’un courageux qui a bravé les flammes, s’introduisant dans le ‘’four’’ qui a cramé les autres membres de la famille. C’est avant l’arrivée des agents du corps des sapeurs pompiers.

Mais la chance de ce cadet ne va pas sourire à la mère, et trois enfants produits de ses entrailles. Et donc, le bilan fait état de quatre morts. La mère de la famille, est désormais une ancienne comptable dans une entreprise du chef lieu de la région de l’Ouest.

Un acte fortuit qui laisse sans voix la ménagère qui s’est séparée de la famille des heures plus tôt. Au moment de son départ la veille, elle ne pouvait soupçonner que le drame surviendrait des heures après. Elle déclare avoir fermée la porte de la chambre après que les enfants étaient couchés. Des derniers témoignages de sa séparation avec les enfants, dame Christabelle, se souvient que « Les enfants me disaient au revoir, me demandant Tantine, gardes-nous le bonbon en venant. J’ai dis oui. Et comme d’habitude, je vais vous garder » déclare la dame de ménage en larme.

Heureusement, le feu n’a pas consumé tous les occupants de la maison surpris dans le sommeil par les flammes. Le père de famille, un certain Koagne Pokam Désiré et l’un de ses fils, sont en soin intensif dans un hôpital de la place.

Impossible à date, de donner les causes exactes de l’incendie. Une enquête est ouverte. 

 Encore à Bafoussam

Déjà trois mois jour pour jour, un incendie d’une ampleur faisait un mort dans cette même ville. L’incendie de la boulangerie, La Paix, selon le journal, Le Messager du lundi 5 décembre, le nombre de blessés enregistré dans un établissement hospitalier de la ville de Bafoussam est établi à quatorze personnes « Quatre cas jugés graves ont été transférés à l’hôpital régional de Bafoussam » rapportait le journal. Pour les causes de l’incendie le journal avait déclaré que « le feu s’est déclenché pendant qu’un véhicule livrait le carburant dans les réservoirs de la boulangerie » déclarait le journal.

Une déclaration fiable d’autant plus qu’une explosion s’était fait entendre. Visiblement une cause d’origine humaine, puisque d’habitude lors de la livraison du gasoil ici, les moteurs sont arrêtés. Ce jour-là, les moteurs continuaient à tourner selon les témoignages évoqués par Le Messager.

© CAMERPOST par Augustin TACHAM

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cameroun – Bafoussam : Quatre membres d’une même famille tués dans un incendie"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Germain Ngassa

Suis ,à bafoussam les causes de l’incendie sont incertaine s

Géorges Longonya Junior

🇵🇦🇮🇽 🇦 🇱🇪🇺🇷🇸 🇦🇲🇪🇸❕

Christelle Nkingne

Triste

wpDiscuz