Cameroun : Augmentation du trafic des enfants (ONG)

Augmentation du trafic des enfants au Cameroun | Photo d'illustration
Augmentation du trafic des enfants au Cameroun | Photo d’illustration

Le trafic des enfants, notamment celui portant sur les nouveau-nés, prend des proportions inquiétantes au Cameroun, selon un rapport de l’ONG Research center for peace, humman rights and development (REPERID) reçu vendredi à APA.

D’après le rapport de cette ONG basée à Bamenda dans le Nord-ouest frontalier du Nigeria, ce trafic est un vrai phénomène de société, d’autant qu’il implique des trafiquants appartenant à un réseau international.

«Le défi de la traite des êtres humains en particulier des nouveau-nés est un défi mondial. Le long du corridor de la frontière entre le Cameroun et le Nigéria: Bamenda-Mamfe-Ekok Enugu (Nigeria), tronçon de la route qui relie l’Afrique centrale à l’Afrique de l’Ouest semble être une excellente voie pour ce commerce illicite. Le nombre de personnes arrêtées avec de nouveaux bébés entrant au Cameroun en provenance du Nigéria en dit long sur l’importance de cette campagne de coopération et de sensibilisation», a déclaré Richard Atem Ojong, administrateur de REPERID.

Même si les chiffres ne sont pas toujours disponibles, « des indicateurs montrent que le commerce des nouveau-nés se porte plutôt bien au Cameroun, le pays étant à la fois, un lieu d’origine, de transit et de destination des flux de traite des personnes ».

Dans la région du Sud-Ouest Cameroun par exemple, « on peut citer pour illustrer ce phénomène en nette croissance les cas de trois femmes interpellées en provenance du Nigéria avec des bébés respectivement âgés de trois jours, deux et trois semaines », révèle l’ONG.

Dans la région du Nord-Ouest des cas de trafic d’enfants sont également légion, « citons en passant le récent phénomène des filles trafiquées vers le Moyen-Orient. ».

« Dans la région du Sud, note le rapport, on peut parler des personnes interpelées alors qu’elles trafiquaient vers le Gabon des enfants âgées entre 4 et 9 ans».

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : Augmentation du trafic des enfants (ONG)"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Geraldine Nguema

Hummmm😳😳😳les gens n’ont tjrs pas honte hein….

wpDiscuz