Cameroun : Augmentation de 30% des ressources liées à la décentralisation – 03/01/2015

Emmanuel Nganou Djoumessi, Ministre de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire.
Emmanuel Nganou Djoumessi, Ministre de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire.

Le volume des ressources financières transférées aux collectivités territoriales décentralisées (CTD), hors dotation générale à la décentralisation, connaîtra une augmentation de près de 30% en 2015, selon les services compétents du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT).

Cette enveloppe, indiquent les mêmes sources, avait déjà progressé de quelque 79,4% en 2014 par rapport à l’exercice d’avant.

En 2015, lesdites ressources sont principalement destinées aux secteurs des infrastructures (41%), de la production (23%), de l’éducation (19,6%) et de la santé (12,3%).

Depuis 2004, rappelle-t-on, le Cameroun a engagé un processus de décentralisation effectivement entré en vigueur en 2010, avec un transfert des compétences aux CTD effectif en 2015.

D’une manière générale, le budget d’investissement public (BIP) du pays, pour le nouvel exercice, représente 30,7% du budget de l’Etat contre 30,2% en 2014, soit un accroissement de 0,5 point.

De son côté, la dotation du budget global consacrée à l’investissement public, concernant les crédits de paiement, est de 1150 milliards FCFA, contre 1000 milliards FCFA en 2014, soit une hausse de 15%.

Le budget du Cameroun pour 2015, de 3746,6 milliards FCFA en augmentation de l’ordre de 13,12% en valeur relative par rapport à 2014, sera consacré à 57,65% au fonctionnement, 30,70% à l’investissement et 11,65% au règlement de la dette.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz