Cameroun : Augmentation de 279 milliards FCFA en 2014 des recettes de ENEO

Joël Nana Kontchou, directeur général de la société de production de l'électricité The Energy of Cameroon (ENEO) | Photo d'archives
Joël Nana Kontchou, directeur général de la société de production de l’électricité The Energy of Cameroon (ENEO) | Photo d’archives

L’opérateur d’électricité Energy of Cameroon (Eneo), filiale du fonds d’investissement britannique Actis, a vu ses recettes augmenter de 279 milliards FCFA en 2014 contre les 244 milliards FCFA enregistré l’année d’avant, selon le rapport financier qu’APA a pu consulter.

Avec un chiffre d’affaires en hausse de 14,22% et une marge brute de l’ordre de 12,5%, cette hausse est le résultat de la croissance (7,5%) de la demande nationale mais également de la compensation tarifaire de 17,5 milliards FCFA accordée par le gouvernement en contrepartie du blocage chez les consommateurs.

Au plan de l’équilibre financier, l’opérateur accuse par contre une baisse de sa capacité d’autofinancement de plus de 9,1 milliards FCFA par rapport à 2013.

Eneo accuse également des pertes commerciales et de distribution du fait notamment de la non-facturation ou des erreurs de facturation (34,37%), les branchements frauduleux (15%) et la fraude au comptage (12,50%).

Dans le même temps, la non-normalisation des installations moyenne tension et l’éclairage public contribuent de manière significative auxdites pertes de la société, qui revendique par ailleurs un réseau de transport de quelque 32.235 kilomètres.

Avec une demande qui augmente en moyenne de 7,5% par an depuis 2010, l’opérateur reconnaît que le taux d’électrification du Cameroun est «de moins de 50% à travers le pays», cette carence se faisant plus criarde en milieu rural et 90% de la population utilisant encore des combustibles traditionnels solides (bois et charbon de bois).

Sur le plan social, Eneo, désormais fort de 3587 employés, a connu une baisse de ses effectifs de l’ordre de 0,14% pendant la période étudiée avec toutefois une hausse de 133% de femmes cadres-dirigeants.

Société d’économie mixte détenue à 56% par Actis et à 44% par l’Etat du Cameroun, Eneo a, depuis le 23 mai 2014, repris la Société nationale d’électricité (SONEL) du Cameroun à l’américain AES-Corporation et s’est en outre engagée à mobiliser 3700 milliards FCFA sur 10 ans, nécessaires au renforcement de la fourniture d’énergie électrique au Cameroun.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : Augmentation de 279 milliards FCFA en 2014 des recettes de ENEO"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Abdel Malinke

Un Secteur de souverainneté étatique privatisé au peril des ménages…

wpDiscuz