Cameroun :  Augmentation de 2,7% en 2015 du niveau général des prix à la consommation

Au Cameroun, le niveau général des prix à la consommation a augmenté de 2,7% en 2015 | Illustration/DR
Au Cameroun, le niveau général des prix à la consommation a augmenté de 2,7% en 2015 | Illustration/DR

C’est la conclusion à laquelle est parvenue une étude que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS), sur l’évolution de l’inflation au Cameroun au cours de l’année 2015.

Selon cette institution, qui craint que cette augmentation des prix franchisse la barre de 3% en 2016 (niveau maximum toléré au sein de la CEMAC), la hausse des prix au Cameroun en 2015 «provient principalement de la flambée des prix des boissons alcoolisées et tabacs (8,9%), des transports (7,5%), et des services de restaurants et hôtels (5,9%)».

L’INS précise que l’augmentation des prix observée sur les marchés camerounais l’année dernière est d’origine interne, les produits locaux s’étant plus renchéris (3,3%) que ceux provenant des importations (0,8%). Sur le plan spatial, souligne l’INS, la ville de «Buéa enregistre la plus forte hausse générale des prix (4,3%), suivie de Garoua (3,6%), Ebolowa (3,5%), Bamenda (2,9%) et Yaoundé (2,9%)».

Plus globalement, cette hausse des prix sur les marchés du Cameroun en 2015 est consécutive à la décision prise par le gouvernement de renchérir les droits d’accises sur les vins et spiritueux en 2015, ce qui a induit, selon l’INS, une augmentation des prix de ces produits de 8,9%.

Il en est de même de l’augmentation des prix des produits pétroliers à la pompe décidée en juillet 2014, qui a contribué à renchérir les coûts des transports dans le pays. Ces coûts n’ont pas baissé jusqu’ici, malgré la nouvelle baisse des prix effective depuis le 1er janvier 2016.

Source : © Investir Au Cameroun

Par BRM

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz