Cameroun : AUA pour le renforcement de la sécurité dans les campus – 17/04/2015

Une étudiante blessée dans l'attaque menée par les islamistes somaliens shebab contre l'Université de Garissa, dans l'est du Kenya, le 2 avril 2015 | AFP Carl de Suza
Une étudiante blessée dans l’attaque menée par les islamistes somaliens shebab contre l’Université de Garissa, dans l’est du Kenya, le 2 avril 2015 | AFP Carl de Suza

L’Association des universités africaines (AUA) a appelé les institutions d’éducation et d’apprentissage en Afrique à veiller à l’accroissement des mesures de sécurité sur les campus du continent.

Dans un communiqué publié vendredi dans des médias camerounais, l’AUA justifie cet appel par le souci ‘’de sécuriser des vies et des biens”.

L’AUA fonde ses inquiétudes sur l’attaque dont ont été victimes des étudiants de la Garissa University College au Kenya et qui s’est soldée par la mort de 147 étudiants et de nombreux blessés, l’enlèvement de plus de 200 écolières à la Government Girls Secondary School de Chibok au Nigeria, mais aussi les nombreuses atrocités commises par ‘’de soi-disant fondamentalistes religieux sur d’innocents citoyens à travers l’Afrique”.

Profondément préoccupée et attristée par ces raids meurtriers sur les étudiants, elle présente ses sincères condoléances aux familles, amis et toutes personnes touchées par ces actes de barbarie, qu’elle condamne.

‘’L’éducation étant la clé du développement dans toutes les sociétés, il est donc très écœurant de voir des étudiants, futurs dirigeants de l’Afrique, perdre leur vie ou être mutilés par des actes peu orthodoxes et barbares dans la recherche de la connaissance.”

Cela ne devant pas rester impuni, souligne l’AUA qui lance un appel à la communauté internationale, à l’Union africaine, à d’autres organismes régionaux en Afrique ainsi qu’à tous les organismes religieux, afin d’unir leurs forces pour traduire les coupables en justice.

Elle demande ainsi à toutes les universités de renforcer la collaboration avec les différentes forces de sécurité dans leurs pays, afin de s’assurer que les campus et les espaces de travail scolaire sont sûrs et bien protégés.

Basée à Accra, au Ghana, après sa création au Maroc en novembre 1967, l’AUA est une organisation de choix et un forum de consultation, d’échange d’information et de coopération entre les institutions d’enseignement supérieur du continent.

© CamerPost avec © APA