Cameroun : Au 3ème trimestre 2015, Eneo va transférer tous les barrages réservoirs à l’Etat – 30/06/2015

Joël Nana Kontchou, directeur général d'ENEO | DR
Joël Nana Kontchou, directeur général d’ENEO | DR

Eneo (Energy of Cameroon), société contrôlée par le fonds d’investissements britannique Actis, qui gère la concession du service public de l’électricité au Cameroun, s’apprête à transférer à l’Etat camerounais tous les barrages réservoirs du pays. Il s’agit des barrages de Mbakaou, Mapé et Bamendjin.

D’une capacité de retenue cumulée d’environ 6 milliards de mètres cubes d’eau, ces barrages alimentent les centrales d’Edéa et de Songloulou, les deux plus importantes infrastructures de production du pays. Ce transfert préconisé par la réforme de la loi régissant le secteur de l’électricité intervenue en 2011, s’effectuera au 3ème trimestre 2015, a révélé le directeur général d’Eneo, Joël Nana Kontchou.

Ce transfert des barrages réservoirs à l’Etat sera suivi, a-t-on appris, par le transfert de toutes les infrastructures du réseau de transport de l’électricité, qui marquera alors une étape décisive dans le processus de création, en cours, d’une entreprise publique spécialement dédiée aux activités de transport de l’électricité dans le pays.

Selon Joël Nana Kontchou, après la finalisation de ces réformes enclenchées par l’Etat camerounais, «le marché de l’électricité sera plus fluide et nous espérons que beaucoup d’investisseurs choisiront le chemin du Cameroun».

Pour rappel, selon les estimations du concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, le pays a besoin d’investissements d’un montant total de 3700 milliards de francs Cfa au cours des 10 prochaines années, pour se mettre à l’abri du déficit actuel.

Source : ©Investir Au Cameroun

Par BRM

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz