Cameroun – Attentat de Boko Haram : le nombre de morts passe à quatre

Les forces de sécurité camerounaises avec des habitants le 13 septembre 2015, après un attentat suicide à Kolofata au Cameroun | © AFP/Archives/Illustration
Les forces de sécurité camerounaises avec des habitants le 13 septembre 2015, après un attentat suicide à Kolofata au Cameroun | © AFP/Archives/Illustration

Le bilan de l’attentat terroriste perpétré mercredi dans la localité de Djakana, région de l’Extrême-nord, par la secte terroriste nigériane Boko Haram a été revu à la hausse et porte maintenant sur quatre morts, avec le décès à l’hôpital de trois personnes qui étaient grièvement blessées, ont indiqué jeudi des sources sécuritaires.

L’unique mort au moment de l’attentat était le kamikaze, « un adolescent de nationalité nigériane qui avait traversé la frontière en début de soirée », a révélé le gouverneur de la région de l’Extrême-nord, Midjiyawa Bakari, qui s’est rendu au chevet des blessés, dont une dizaine est encore dans un état stationnaire.

Quelque temps après cet attentat, le pronostic vital de cinq personnes était déjà engagé par le corps médical à cause de la gravité de blessures occasionnées par cette explosion.

Située à moins de 2 kilomètres du Nigeria, la localité de Djakana est souvent la cible des combattants du groupe terroriste Boko Haram.

Les terroristes réussissent parfois à déjouer la vigilance des forces de défense et de sécurité ainsi que des membres du comité de vigilance postés à la frontière pour commettre leurs forfaits.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz