Cameroun : Atangana Kouna initiation la première enquête nationale sur l’accès à l’énergie

Basile Atangana Kouna, ministère camerounais de l’Energie et de l’Eau | © Agence Ecofin
Basile Atangana Kouna, ministère camerounais de l’Energie et de l’Eau | © Agence Ecofin

Le ministère camerounais de l’Energie et de l’Eau vient de confier à l’Institut national de la statistique (INS), la réalisation de la toute première enquête nationale sur l’accès à l’énergie dans le pays. Ce projet, qui coûtera 232 millions de francs Cfa, permettra, selon ses initiateurs, d’avoir une meilleure visibilité sur la constitution du mix-énergétique du pays et d’évaluer l’incidence des politiques publiques en matière d’accès à l’énergie.

Concrètement, il va s’agir, précise le ministre de l’Energie et de l’Eau, Basile Atangana Kouna, d’évaluer le niveau d’accès aux différents types d’énergies sur l’ensemble du territoire camerounais, les différents usages qui en sont faits, les modes d’approvisionnement, les quantités consommées par type d’activité économique et la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du pays. Cette enquête, apprend-on, analysera ces différentes composantes selon que l’on se trouve en zone rurale ou urbaine, et selon le niveau de vie des populations.

Doté du 2ème potentiel hydro-électrique en Afrique derrière la RD Congo, le Cameroun croule malheureusement sous les déficits de production, le pays exploitant effectivement moins de 5% de son potentiel. Depuis 2012, le gouvernement à lancer la construction d’infrastructures d’envergure pour inverser cette tendance. Dès 2017, selon les estimations officielles, ces nouveaux barrages augmenteront les capacités installées dans le pays d’environ 250 MW.

Source : © Investir Au Cameroun

Par BRM

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Cameroun : Atangana Kouna initiation la première enquête nationale sur l’accès à l’énergie"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Clement Bernard Nkodo

Encore une connerie de forte espèce, au moment où il est plus que urgent de procurer de l’eau dans certains quartiers de Yde par exemple et la carence est sue de toutes les autorités du secteur. Est-ce encore une autre strategie ingénieuse pour distraire les fonds pour une histoire qui à coup sûr n’aura pas de suite? Pauvre Cameroun.

Agrius Messi Ambomo

Extrémiste!

Pt Aline Chrysler

moqueries

Yaya Aboubakar

m6 mr le ministre la population vous dit merci pour la realisation de ce projet energetique dans le village

Claire Nnanga

Voila un notre vol organisé par Atangana kouna

Kisito Michel Nnang

Alors que 90% de la population n’a pas accès à l’eau potable,donc la statistique est connue de tous,qui va t on interroger ? Sûrement les 10% de privilégier qui ont accès à l’eau et à l’électricité.
Après les retro commission sur certains grands projets énergétiques,voilà encore une autre pirouette pour spolier et ciphoner les caisses de l’état.
Le ridicule ne tue pas au berceau de nos ancêtres.

Clement Bernard Nkodo

Mon cher Kisito, enfin nous voilà pour une fois au même diapason.

Kisito Michel Nnang

Ah oui !

Paul Kamdem

Avec cet argent on peut d’abord mettre de l’eau dans un petit village deux millions juste pour les études ?

wpDiscuz