Cameroun – Assemblée Nationale : une proposition de loi initiée par le SDF jugée recevable – 27/03/2015

John Fru Ndi, président national du Social Democratic front (SDF).
John Fru Ndi, président national du Social Democratic front (SDF).

La proposition a été déposée récemment en séance plénière par le Président de l’ Assemblée Nationale Cavaye Yéguié Djibril, après l’avis favorable de la conférence des Président.

La formation politique conduite par John Fru Ndi vient de décrocher une petite victoire au niveau de la chambre basse du parlement camerounais. La proposition de loi a été présentée à la conférence des présidents par le questeur Cyprian Awudu Mbaya. Ce député du SDF a expliqué que la proposition de loi porte sur : « la protection et la préservation des zones de captage, des lignes de partage des eaux et des milieux humides ». L’exposé des motifs révèle que cette loi a un triple objectif notamment : « le renforcement de la protection et de la préservation des zones de captage, des lignes de partage des eaux et des milieux humides ; la réaffirmation de l’importance de ces ressources naturelles ; l’encouragement des individus, des communautés, des entreprises, des organismes non gouvernementales(Ong), d’autres organismes et des Etats à s’impliquer davantage à cette action et à sauvegarder ces zones ». Le fait marquant de cette session parlementaire n’est pas le contenu de la proposition de loi du SDF, mais il faut relever que c’est la première fois depuis le début de la 9eme législature qu’une proposition de loi initiée par un parti de l’opposition arrive à passer l’étape de la conférence des présidents. Avant d’être adopté, le projet devra d’abord être débattu lors d’une séance plénière. Fort de sa majorité absolue, le parti au pouvoir le RDPC, peut toujours user de son droit de véto pour rejeter ce projet.

© CamerPost – Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz