Cameroun : Arthur Zang, le père du Cardiopad, lancera une unité de montage d’équipements médicaux

Avec des moyens limités, Arthur Zang (debout) a monté sa start-up, Himore. | © Rolex Awards/Marc Latzel
Avec des moyens limités, Arthur Zang (debout) a monté sa start-up, Himore. | © Rolex Awards/Marc Latzel

Depuis le lancement de la commercialisation des Cardiopad en février dernier, Himore Medical, la start-up à travers laquelle l’informaticien camerounais Arthur Zang a développé cette première tablette médicale africaine, a commercialisé 43 kits sur 300 déjà produits, a-t-il révélé au Quotidien de l’Economie. 50% des kits ont été vendus au Gabon, et d’autres commandes ont été livrées en Inde et au Népal.

Grâce aux revenus générés par ces premières ventes (le kit du Cardiopad coûte 2 millions de francs Cfa), indique le concepteur du Cardiopad, Himore Medical entend lancer dans un délai de deux mois la société Kimore Medical Equipements, une unité de montage d’équipements médicaux. L’usine qui sera basée au quartier Nsam à Yaoundé, la capitale camerounaise, entend recruter 150 employés dans les prochains jours.

Les équipements de cette unité de montage, qui nécessitent un investissement de 100 millions de francs Cfa, apprend-on, seront importés de Chine. Mais, si les financements nécessaires à l’acquisition de ces équipements peuvent être couverts par les revenus des premières ventes, Arthur Zang confesse avoir encore besoin de mobiliser entre 50 et 75 millions de francs Cfa pour la formation de son personnel et pouvoir assurer les premiers salaires des employés qui seront recrutés.

Pour rappel, le Cardiopad est un appareil permettant de relever et de transmettre à distance les paramètres cardiaques d’un patient. Cette invention qui a valu une reconnaissance internationale au jeune ingénieur camerounais, permet de pallier l’insuffisance de cardiologues dans les hôpitaux. D’ici peu, le fondateur de Himore Medical annonce la présentation d’une version simplifiée de cet appareil, qui permet au patient lui-même de relever à domicile certains des paramètres cardiaques les plus importants, sans avoir recours à un spécialiste, et de les envoyer simplement à distance à un médecin pour interprétation.

Source : © Investir Au Cameroun

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz