Cameroun : Appui confirmé de la France en matière de renseignement contre Boko Haram – 21/01/2015

Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'Etat français à la Défense.
Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat français à la Défense.

La France fournit depuis plusieurs mois, «a la demande des autorités camerounaises», «un appui en matière de renseignement et de formation» dans la lutte contre la secte islamiste nigériane Boko Haram, a appris APA de source française.

Dans une déclaration publiée mardi par l’ambassade de ce pays, relayant une réponse du porte-parole du gouvernement quant à une demande du Cameroun auprès du gouvernement français pour une assistance militaire à la suite des intrusions du mouvement djihadiste sur le territoire camerounais, on apprend que «la France est mobilisée pour lutter contre le terrorisme dans la région».

L’Hexagone soutient pleinement les efforts des pays de la région dans la mise sur pied d’une coopération spécifique pour lutter contre Boko Haram et du déploiement d’une force multinationale conjointe, en rapport avec le plan d’action adopté lors du sommet de Paris le 17 mai 2014, indique la déclaration.

En début de semaine, la France avait condamné avec la plus grande fermeté les attaques perpétrées les 17 et 18 janvier dans l’Extrême-Nord du Cameroun ainsi que l’attentat commis à Potiskum, au Nigeria, imputée à la même secte.

Son secrétaire d’Etat à la Défense, Jean-Marc Todeschini, a également participé à une réunion de haut niveau tenue mardi à Niamey (Niger) et destinée à renforcer l’effort et la mobilisation régionale, «à laquelle la communauté internationale doit apporter un soutien accru».

© CamerPost avec © APA