Cameroun – Appels du peuple : des militants du RDPC trouvent la mort en se rendant à un meeting à Garoua

Des militants du RDPC trouvent la mort en se rendant à un meeting à Garoua | Illustration/DR
Des militants du RDPC trouvent la mort en se rendant à un meeting à Garoua | Illustration/DR

C’était partie pour un méga meeting du Rdpc, ce dimanche 28 février 2016. Les dignitaires du Nord, membres de cette formation politique, ont prévu de se rencontrer et à la fin appeler le chef de l’Etat à se présenter à la prochaine élection présidentielle qu’on veut désormais anticipée. Le chef d’orchestre n’est autre que le lamido de Rey Bouba, Premier vice-président du Sénat, et non moins membre du bureau politique du Rdpc : Aboubakary Abdoulaye

Ainsi donc, une forte délégation s’est constituée à partir de Rey Bouba, pour rehausser l’éclat de l’événement. La délégation prend la route, peu après la prière de Icha ; celle de 19h45 minutes. Elle roule sans anicroches. C’est à moins de dix kilomètre de Garoua que l’irréparable se produit.

Selon les informations fournies par les services de sécurité, le bilan est lourd. Pas moins de 52 personnes se trouvent gravement blessées. Les mêmes services précisent que quatre d’entre eux sont dans un état critique. Ils sont tous conduits à l’hôpital régional de Garoua, la capitale régionale du  Nord.  Certains blessés souffrent des traumatismes crâniens, des fractures ouvertes etc.
Sur les causes de l’accident, l’on ne dispose pas encore des éléments probants. Toujours est-il que le conducteur est indexé comme étant la principale cause de ce grave accident. Certaines sources ajoutent que, peu de temps après l’accident, il a pris les clés du champ.

En attendant l’aboutissement des enquêtes ouvertes par les services de sécurité, l’on sait qu’en général, les campagnes électorales et les meetings sont des moments dangereux dans la circulation routière. Les chauffeurs veulent toujours se ravir la vedette, sous le son des tambours et des trompettes. Et généralement, les accidents ne sont pas loin.

© CAMERPOST par Ousmane Biri