Cameroun : Un annuaire digital pour combler le déficit  criard au pays

Un annuaire digital pour l’essor des PME | Ph. Illustration

A l’issue d’une rencontre qui vient de s’achever à Douala, des jeunes internautes camerounais ont fait savoir à CAMERPOST qu’il n’existe aucunement d’annuaire digital au pays. Un fait qui freine l’essor des Pme. Or, il est impossible de faire développer la petite et moyenne entreprise (Pme) au Cameroun sans l’existence d’une base de données fiables et sûres qui pousse la diaspora camerounaise à investir au pays. C’est pourquoi, des jeunes ont mis en place un site pour combler le vide. Ils sont cinq à avoir élaboré une start-up labélisée « Zésaa ». Il s’agit en fait d’une plateforme qui  vise à booster le développement des Petites et moyennes entreprises camerounaises.

Ce, en offrant la possibilité à celles-ci de proposer gratuitement leurs services, d’avoir une plus grande visibilité, de pousser la jeunesse de la diaspora à rentrer investir au pays, tout en évitant de perdre du temps et de l’argent. « Avec un tel annuaire, finies les allées et venues dans des services publics pour obtenir des informations fiables, terminées des informations peu fiables qui circulent sur les réseaux sociaux. Nous avons le devoir de nous mobiliser pour rehausser l’image du Cameroun dont les jeunes ne pensent qu’à investir à l’étranger », soutiennent William Tsobgny, promoteur de Zésaa, Henry T., ingénieur en génie civil et responsable de l’entreprise suisse Imhotep Sarl accompagnés par Lucile Ndjock II, inspecteur retraité de l’Inspection du travail et de la sécurité sociale du Cameroun.

AVANTAGES

De ces interlocuteurs, nous apprenons que la valeur d’un annuaire digital est incontestée. « Amateurs comme professionnels se sont tous posés au moins une fois la question de la pertinence des annuaires dans leur démarche SEO. La question est vieille comme le Web et la réponse, différente pour chaque intervenant, évolue d’années en années. Au registre des effets positifs, l’annuaire digital permet  aux moteurs de recherche de trouver le site référencé et est sans doute l’élément le plus probant d’une soumission aux annuaires. Le partage de popularité (conditionné à certains facteurs) permet de bénéficier du “critère de confiance” que le moteur porte à l’annuaire choisi.

Dans certains cas rares, un accroissement du nombre de visiteurs est possible. Multiplier une présence dans de bons annuaires permet donc de faire connaître le site référencé et de s’octroyer une première base de visiteurs. Voilà qui justifie la mise en place par Zésaa d’un site qui, depuis 2016, abrite à ce jour, 163 dirigeants puis 136 717 entreprises camerounaises enregistrées. Celles-là qui ne manquent pas de communiquer sur leurs offres et services et même sur leurs chiffres d’affaire. C’est dire qu’au pays, la Pme qui constitue le gros de l’économie, veut en effet s’éclore.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa