Cameroun : Amnesty International condamne “l’usage abusif de la force”

Alors que la tension est retombée à Bamenda, la frondeuse capitale de la province anglophone de la région du nord-ouest, Amnesty International dans un communiqué, à la suite de l‘église catholique, condamne “ l’usage abusif de la force à l’origine de la mort de deux à quatre personnes qui manifestaient” jeudi dernier.

“Les autorités du Cameroun doivent faire la lumière sur les circonstances de ces meurtres et blessures en menant immédiatement des enquêtes approfondies, impartiales et efficaces. Ceux qui sont raisonnablement soupçonnés de responsabilité pénale pour ces décès doivent être traduits en justice », a déclaré Ilaria Allegrozzi, chercheure d’Amnesty International pour l’Afrique centrale.

“ Répondre à la violence par la violence risque d’enflammer une situation déjà tendue et mettre en péril des vies” a prévenu la responsable d’Amnesty International.

Lire la suite à © AFRICA NEWS >>

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cameroun : Amnesty International condamne “l’usage abusif de la force”"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Giress Sakouomb

nos soldats sont tres bien formés. leur mission premiere est de preserver la paix et la securité des personnes et des biens. radier par tous moyens tout ce qui fait obstacle à la paix. ils savent à quel moment est ce qu’ils doivent faire usage de la violence car c’est parfois necessaire.

Boris Edoa

Que Amnistie fiche le camp aux gens. Quand les voyous décides de détruire les biens nationaux, ils ne sont jamais là pour faire des appels au calme. Mais lorsque l’état décidé d’employer des méthodes forte pour un retour au calme. C’est là que tu les voi surgir de nul part , pour venir donner les leçons droit humanitaire .

Louis Florent Mimpem

Merci donneurs de leçons vous avez un beau role …..mais vous n’ en savez rien dans la gestion d un pays et faites attention!!! Vos rapports sont de plus en plus contestés……

wpDiscuz