Cameroun : amende de 235 millions FCFA pour deux trafiquants d’ivoire

Cameroun : amende de 235 millions FCFA pour deux trafiquants d’ivoireT

Le Tribunal de première instance de Bertoua, à l’Est du Cameroun, a infligé mercredi à deux trafiquants d’ivoire une amende de 253 millions de francs CFA, assortie de peines de prison ferme.

Présentés comme des récidivistes, Zakary Daouda et Aboubabar Hibrahim ont écopé respectivement de trois et quatre mois d’emprisonnement sans oublier une contrainte par corps de cinq ans.

Arrêtés avec 159 pointes d’ivoire, les deux trafiquants ont également écopé de la plus lourde sanction pécuniaire jusque-là administrée par les juridictions camerounaises en la matière. L’amende fait suite à une plainte du ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF).

Selon de fiables informations, les accusés «seraient les maillons d’une chaîne plus vaste et dont deux des principaux commanditaires sont encore en liberté et résideraient à Sangmelima et à Djoum» dans la région du Sud.

Pour la représentation locale de l’Organisation non-gouvernementale (ONG) WWF en Afrique centrale, la sentence du Tribunal est «un signal aux trafiquants d’ivoire et à d’autres criminels potentiels de la faune sur le risque qu’ils encourent».

© CAMERPOST avec APA