Cameroun – Amélioration des soins de santé : Des initiatives qui font école

Rechercher Des initiatives qui font école dans l'Amélioration des soins de santé | Crédit photo : Lucie Wassi / Illustration
Rechercher
Des initiatives qui font école dans l’Amélioration des soins de santé | Crédit photo : Lucie Wassi / Illustration

Le financement basé sur la performance donne déjà de bons résultats dans différents hôpitaux du pays.

L’hôpital gynéco-obstétrique de Yaoundé (Hgopy), sis au quartier Ngousso, a accueilli mardi dernier une équipe multimédia de la Banque mondiale dans le cadre de la réalisation d’un documentaire et d’un reportage sur son système de fonctionnement. Lequel est axé, depuis deux ans, sur le financement basé sur la performance (PBF). Le principe consiste à ajouter des bonus sur les salaires des personnels en fonction de leur rendement au cours d’une période donnée.

Concrètement, les responsables de l’hôpital ont signé des contrats de performance avec tous leurs services, administratifs y compris, pour améliorer l’état de santé des populations par des offres de soins accessibles, équitables et de qualité. En quelques mois, le taux de mortalité maternelle, par exemple, est passé de 147,87/100.000 en 2015 à 71,07/100.000 en 2016. Et le taux de fréquentation de l’hôpital ainsi que le taux d’occupation dans les services d’hospitalisation a doublé, explique le Pr Angwafo III, le directeur. « Le système PBF a apporté un changement radical dans le service. Les mentalités du personnel et leur manière de travailler ont positivement évolué. Surtout qu’il y a des moyens d’accompagnement. Mieux on accomplit son travail, mieux on est rémunéré. Du coup, tout le monde est motivé. Puis, les patients sont satisfaits et viennent sans hésiter. Dans notre service, par exemple, les recettes ont presque triplées, avec cette augmentation du taux de fréquentation», explique le Pr. Odile Zeh, chef du service radiologie.

La mise en œuvre du PBF ne se limite pas seulement à l’hôpital gynéco-obstétrique. Les contrats de performance ont été signés avec 472 formations sanitaires nationales (12% des établissements de santé) couvrant environ 15% de la population. Dans le système de financement basé sur la performance, il appartient à chaque structure de santé de mettre en œuvre des stratégies novatrices pour servir plus de patients et ce dans le respect des normes. Ces stratégies sont variées allant de l’amélioration de l’accueil, de l’état des infrastructures, de l’équipement, de la motivation du personnel, jusqu’à la révision à la baisse des tarifs de soins. Le conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvé le 3 mai 2016 un nouveau projet d’un montant de 127 millions de dollars (environ 13 milliards Frs) pour financer la généralisation de cette approche à l’échelle nationale.

Source : © Cameroon Tribune

Par Carine TSIELE

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Amélioration des soins de santé : Des initiatives qui font école"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Emmanuel Zang

c’est la réalisation du documentaire qui fait les soins ou les améliore?

wpDiscuz