Cameroun : ALUCAM diminue de 60 MW sa consommation d’électricité au profit des ménages

ALUCAM diminue de 60 MW sa consommation d'électricité au profit des ménages | Archives/DR
ALUCAM diminue de 60 MW sa consommation d’électricité au profit des ménages | Archives/DR

La plus grande entreprise consommatrice de l’électricité du pays, Aluminium du Cameroun (ALUCAM) a décidé de baisser de 60 Mégawatts (MW) sa consommation de l’électricité en vue d’améliorer la consommation des ménages.

L’information rendue publique par la direction générale de la société Energy of Cameroon (ENEO), le concessionnaire du service public de l’électricité, adressée aux associations des consommateurs est la quintessence d’une combinaison de trois principaux facteurs.

Le premier facteur est lié à la mise en eau partielle du barrage de Lom Pangar, dans la région de l’Est du pays, qui a permis de régulariser les débits en amont du fleuve Sanaga.

Conséquence, «le débit de cette année permet aux centrales de Songloulou et Edéa de produire près de 2 fois plus que l’année dernière à la même période», a indiqué le directeur général d’ENEO Joël Nana Kontchou.

La seconde raison découle du fait qu’il y a «les travaux réalisées dans les centrales afin d’obtenir une disponibilité des machines plus élevée», et troisièmement, la réduction des besoins de la société ALUCAM qui a «contribué davantage à rendre souple le système et à garantir des réserves de productible».

D’après de fiables informations, tout au long de l’étiage 2015, cette entreprise industrielle, qui consomme à elle seule plus de 40 pour cent de l’énergie électrique produite au Cameroun, «a accepté de ne pas consommer 60 MW sur les 190 MW qu’elle attend d’ENEO contractuellement».

Toutefois, fait observer des analystes, la réduction des besoins en électricité d’ALUCAM correspond également à une baisse d’activité au sein de cette unité industrielle, du fait de la conjoncture internationale morose autour des prix des matières premières.

© CAMERPOST avec © APA