Cameroun : Akere Muna, futur candidat à la présidentielle ?

Me AKERE MUNA, avocat au barreau du Cameroun | Ph. Archives

Avocat et figure de proue de la lutte anticorruption depuis plus de quinze ans, Akere Muna est familier des arcanes de la vie politique. Mais quand ses proches le pressent de concourir à la magistrature suprême, l’intéressé, prudent, souhaite y réfléchir à deux fois.

Nous sommes à Accra, au Ghana, le 7 janvier. Élu un mois plus tôt après plusieurs tentatives infructueuses, Nana Akufo-Addo vient d’être investi à la tête du pays. Parmi les invités présents ce jour-là, un avocat camerounais de 64 ans, Akere Muna. Les deux hommes se connaissent depuis longtemps, ils sont amis. Le premier glisse au second : « Alors, Akere, quand donc viendra ton tour ? »

Un homme prudent

Akufo-Addo n’est pas le premier à avoir décelé chez le Camerounais le potentiel pour passer du statut d’homme de loi à celui d’homme d’État. Son frère Bernard, de douze ans son aîné, lui serine la même mélodie depuis plusieurs mois. La symphonie d’un nouveau monde pour Akere, celui de la politique, que Bernard pour sa part connaît bien. Ancien membre du Social Democratic Front (SDF), où il a milité aux côtés de John Fru Ndi avant de l’affronter, il a porté les couleurs de l’Alliance des forces progressistes (AFP) à l’élection présidentielle de 2011. « J’essaie de convaincre Akere de s’engager, explique-t-il, mais nous sommes différents. Je suis un va-t-en-guerre. Lui est plus mesuré et prudent. »

Lire la suite à © JEUNE AFRIQUE >>

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz