Cameroun – Agriculture : Des cacaoculteurs récompensés – 12/05/2014

Plus de 50 millions de francs Cfa viennent d’être distribués aux planteurs de l’arrondissement d’Obala par la société «Agroproduce Management Services »(AMS), partenaire de Théobroma, une structure basée aux Pays-Bas et spécialisée dans la culture et l’achat du cacao.

cacaoculteursC’est une fin de semaine mouvementée et surtout joyeuse que viennent de vivre les agriculteurs de l’arrondissement d’Obala dans le département de la Lékié, région du Centre. Ces derniers viennent en effet de recevoir une rondelette somme de 50 millions de francs Cfa. Un don de la société AMS en partenariat avec théobroma, une entreprise hollandaise spécialisée dans la culture et l’achat du cacao. « Je ne m’attendais pas à recevoir cet argent surtout à cette période où nous broyons du noir. Vraiment c’est une grande joie pour moi », a indiqué Jacques Omballa, l’un des bénéficiaires. Les cacaoculteurs de l’arrondissement d’Obala n’étaient pas d’ailleurs les seuls à bénéficier de la magnanimité de Théobroma. Leurs homologues de Bafia dans le Mbam et Inoubou, Mbangassina et Goura dans le Mbam-Kim ont également été primés.

Pour Divine Etake, responsable de théobroma au Cameroun, cette prime est accordée aux cultivateurs qui se sont illustrés dans les bonnes pratiques agricoles. Toutes choses qui ont conduit à la certification de leur cacao. L’action est vitale surtout lorsqu’on sait que le cacao non certifié ne sera pas vendu dans l’Union européenne à partir de 2020. Ainsi, tout cacao certifié et qui est accepté dans la fabrication du chocolat est primé. Au cours de la campagne précédente, 406 planteurs ont été certifiés soit une quantité de 600 tonnes de cacao de manière globale.

L’entreprise AMS aidée par son partenaire Théobroma a pour souci d’améliorer la productivité du cacao camerounais. C’est pour cette raison qu’elle œuvre dans l’encadrement des planteurs. En deux ans, le bilan est plus que prometteur. Des séminaires de formation aux bonnes pratiques agricoles ont été organisés ; les intrants agricoles distribués et surtout un Centre de développement des planteurs mis sur pied.

 

© Camerpost – Achille Nayé

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz