Cameroun : Agences de voyages illégales : le préfet du wouri reste ferme

Une vue de la gare routière de Sodiko-Bonabéri | Archives/DR
Une vue de la gare routière de Sodiko-Bonabéri | Archives/DR

Les différentes agences de voyages installées illégalement dans la ville doivent gagner le site aménagé pour elles à Sodiko-Bonabéri.

Cette décision a été réaffirmée hier, 21 octobre, par le préfet du Wouri. Naseri Paul Bea, qui donnait un point de presse sur la question dans ses services à Bonanjo, a invité les promoteurs d’agences à aider les autorités à bien mener leur travail d’assainissement. Revenant sur les cas enregistrés dans les quartiers Bessengue et Bepanda, le préfet a rappelé que ces agences causaient beaucoup d’embouteillages, et n’avaient de toute façon pas leur place à ces endroits, d’après le plan d’urbanisme.

Revenant sur le cas de l’agence « Général Voyages » (installée à Bepanda), qui a bénéficié d’un sursis, le préfet a expliqué que son promoteur disposait d’une autorisation délivrée par la Cud en août 2011. Et qu’en outre il a consenti sur place d’importants investissements. Cela dit, cette agence elle aussi devra, à terme, rejoindre le site de Sodiko. Seulement, à ce « promoteur de bonne foi », il sera accordé « un peu de temps ». Après Douala 1er et Douala 5e, les opérations d’assainissement sur ce point précis devraient sous peu s’étendre aux autres arrondissements de la ville.

Source : © Cameroon Tribune

Par Alliance NYOBIA