Cameroun – Affichage anarchique : au total 9151 affiches et 366 plaques viennent d’être enlevées à Douala

Cameroun – Affichage anarchique : au total 9151 affiches et 366 plaques viennent d’être enlevées à Douala

CAMERPOST l’a appris mardi le 6 juin 2017 lors d’une cérémonie double de clôture du programme Occupation jeune ainsi que de la présentation du nouvel équipement de la fanfare de la Communauté urbaine de Douala (Cud). Les informations révélées par les autorités révèlent que la métropole économique croule sous le poids des affichages anarchiques.

Mettre en garde des particuliers spécialistes dans l’affichage sauvage

Ils ont bouclé leurs activités qui visent à embellir la ville de Douala en luttant contre le désordre urbain. Ils, ce sont des adolescents recrutés par la Communauté urbaine de Douala (Cud) dans le cadre du programme « Occupation jeunes » pour le compte des mois de mai-juin 2017. Lors d’une cérémonie marquant la fin de leurs activités, il a été rapporté de mai à juin, 1534 affiches et 33 plaques ont été enlevées dans l’arrondissement de Douala 1er ; 500 affiches à Douala 2e ; 3498 affiches à Douala 4e ; 2955 affiches et 114 plaques à Douala 5e.

Pour un total de 9151 affiches et 366 plaques dans la cité économique. Un fait qui a poussé Fritz Ntonè Ntonè à préciser : « nous avons recensé quelques particuliers et entreprises récidivistes dans l’affichage sauvage et nous proposons de sortir un communiqué visant à sensibiliser la population. L’édition mai-juin a fait du bon travail ».

Faire respecter les textes en la matière

Rappelons que selon la Loi N° 2006/018 du 29 décembre 2006 régissant la publicité au Cameroun, le texte s’applique à toutes les activités de publicité ou destinées à la publicité, réalisées sur le territoire du Cameroun par tout opérateur intervenant dans ce secteur, quels que soient son statut juridique, le lieu de son siège ou de son principal établissement, la nationalité de ses propriétaires, de son capital ou de ses dirigeants.

Au sujet de l’article 3 relatif à l’application de la présente loi et des textes réglementaires qui en découlent, il est écrit que l’affichage est tout tract ou prospectus, tout visuel imprimé, tout caisson lumineux ou tout auto-collant apposés sur des supports situés à des espaces ouverts, sur des meubles ou des immeubles, et visibles au grand public, à l’exception de ceux apposés sur les meubles ou des immeubles du siège social, les centres et les points de distribution ainsi que les représentations commerciales, lorsqu’ils ne diffusent pas un message publicitaire.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz