Cameroun – Affaire IBRAHIM BELLO : le jeune homme a quitté l’hôpital Central de Yaoundé pour le Centre des Handicapés

Le jeune homme avait été victime de la vindicte populaire, puis torturé dans une cellule d’un poste de police. Suite à cela il a subi l’amputation de ces deux jambes.

Cameroun – Affaire IBRAHIM BELLO : le jeune homme a quitté l’hôpital Central de Yaoundé pour le Centre des Handicapés

Rappel des faits

Ibrahim Bello accusé injustement de tentative de vol de véhicule est pris à parti par la foule. Il est ensuite conduit au poste de police d’Ombessa petite ville du département du Mbam et Kim dans la région du Centre. Du 5 au 7 février 2017, le jeune est victime de tortures et de traitement inhumain. Presque mourant il est conduit hors des locaux de la police et jeté dans la rue. Il n’aura la vie sauve que grâce à l’intervention des âmes de bonne volonté qui se mobilisent pour alerter l’opinion sur son cas.

Les médias se saisissent de l’affaire. La hiérarchie de la police camerounaise ouvre une enquête. Le jeune homme quant à lui est pris en charge par l’Etat. C’est ainsi qu’il est admis en urgence à l’hôpital central de Yaoundé. Il subit des opérations  qui conduisent à l’amputation de ces deux jambes. Depuis son opération il séjournait au pavillon VIP de cette formation sanitaire.

Une rééducation s’impose

Depuis le lundi 07 aout 2017, Ibrahim Bello est désormais au Centre des handicapés Paul Emile Léger de Yaoundé. Il devra suivre une rééducation dans l’objectif de sa réinsertion. En rappel de nombreux camerounais se sont mobilisés pour venir en aide à ce jeune homme. Un compte bancaire a même été ouvert à cet effet.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKADER