Cameroun – Affaire Afrique Media : La ligue camerounaise des consommateurs menace de descendre dans la rue

Delor Magellan Kamseu Kamgaing, président de la ligue camerounaise des consommateurs | DR
Delor Magellan Kamseu Kamgaing, président de la ligue camerounaise des consommateurs | DR

Elle donne 15 jours au Conseil national de la communication pour lever les scellés sur les installations de ce média.

Dans un communiqué de presse rendu publique par la ligue camerounaise des consommateurs, cette organisation somme le Conseil national de la Communication de rétablir Afrique Média dans son bon droit. Delor Magellan Kamseu Kamgaing, président de la ligue camerounaise des consommateurs, dénonce ce qu’il considère comme un acharnement et demande par conséquent à Peter Essoka de  respecter ses propres textes, en ordonnant le retrait des scellés, avant le vendredi 30 octobre 2015. Si cette requête n’obtient pas un écho favorable auprès du Conseil national de la Communication, elle menace d’organiser des manifestations pacifiques devant le siège du CNC, peut-on lire sur le communiqué de presse. S’appuyant sur la loi n° 90-55 du 19 décembre 1990, portant régime des réunions et des manifestations publiques au Cameroun  et la loi cadre N° 2011/012 du 06 mai 2011, portant protection du consommateur au Cameroun, 100 consommateurs, membres de cette organisation, munis de leurs postes téléviseurs, de leurs cartes de membre et vêtus  de noirs, manifesteront pacifiquement le vendredi 30 octobre 2015 devant le siège du CNC au quartier Bastos à Yaoundé , prévient la ligue camerounaise des consommateurs, qui affirme par ailleurs que « cette manifestation se répètera chaque semaine jusqu’à l’obtention de la levée de la suspension de la chaine du peuple », peut-on lire dans le communiqué de presse.

L’action qu’entend menée la ligue camerounaise des consommateurs fait suite au non-respect par le CNC de la correspondance du ministre de la Communication  demandant de lever la suspension d’Afrique Média, ce d’autant plus que le temps imparti à la sanction infligée par ce média par le CNC est arrivé à expiration depuis le 5 septembre 2015. De ce fait, la ligue camerounaise des consommateurs pense que le CNC utilise des arguments discutables pour maintenir les scellés sur les installations de la chaine de télévision Afrique Média, qui selon cette organisation est très regardée, notamment par ses membres. Au vue de tous ces dysfonctionnements et eut égard au non-respect des textes en vigueur, la ligue camerounaise des consommateurs estime que le CNC outrepasse ses prérogatives et surtout n’est pas en cohérence avec elle-même. Ce d’autant plus que pour la ligue camerounaise des consommateurs, le Conseil national de la communication fait preuve de dilatoire, car celui-ci aurait dut infligée une suspension à durée illimitée à Afrique Média au lieu d’une suspension à durer limitée qui courait sur une période bien précise et qui aujourd’hui est largement dépassée. Toute chose qui s’apparente à un abus de pouvoir.

© CAMERPOST par Joyce Nzoukou (Stagiaire)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz