Cameroun : Des activistes réclament la partition du pays

Après son indépendance obtenue en Octobre 1961 de la Grande Bretagne, elle a formé une union avec le Cameroun francophone pour former un Etat fédéral.

Le comité des affaires publiques du “Southern Cameroon”, la région anglophone du Cameroun, a réclamé la partition du pays aux Nations Unies jeudi.

Après son indépendance obtenue en Octobre 1961 de la Grande Bretagne, elle a formé une union avec le Cameroun francophone pour former un État fédéral.

Plus d’une cinquantaine d’années plus tard, le “Southern Cameroon” réclame son autonomie pour mieux faire face aux défis de développement de la région qui, estime-t-il, ne sont souvent pas pris en compte par les autorités de Yaoundé. Kingsley Ashu et Calèche Bongo, deux activistes et membres du comité des affaires publiques de la partie Sud du Cameroun étaient jeudi à New York au siège des Nations Unies pour se faire entendre.

Ils étaient d’abord au bureau du conseiller spécial de l’ONU pour la prévention du génocide, Adama Dieng, avant la rencontre avec les médias.

Lire sur : bbc.com

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz