Cameroun – Achat d’intrants agricoles : un prêt de 48,2 milliards FCfa de La BID

Dr Ahmed Mouhamad Ali, patron de la Banque Islamique de développement (BID). | DR
Dr Ahmed Mouhamad Ali, patron de la Banque Islamique de développement (BID). | DR

Le gouvernement camerounais va bientôt contracter un prêt d’un montant total de 48,2 milliards de francs Cfa auprès de l’International Islamic Trade Finance Corporation (ITFC), une filiale du groupe de la Banque islamique de développement (BID).

L’information est révélée par un décret du chef de l’Etat habilitant le ministre de l’Economie à signer cet accord pour le compte du gouvernement camerounais. Selon le texte présidentiel, ce financement servira à « l’achat d’intrants agricoles et de graines de coton, et leur vente au gouvernement du Cameroun ».

La destination de ce financement laisse penser qu’il s’agit là d’un nouvel appui de la BID à la Société de développement du coton (Sodecoton), entreprise publique qui fait office de fleuron de l’agro-industrie dans la partie septentrionale du Cameroun.

En effet, la BID fait partie des principaux bailleurs de fonds de cette entreprise, qui, pour préparer ses campagnes, contracte généralement d’importants prêts aussi bien auprès des banques locales que des institutions financières internationales, afin de fournir des intrants et de rémunérer les producteurs qu’elle encadre dans la partie septentrionale du pays.

Source : © Investir Au cameroun