Cameroun : Un accord signé avec la société de construction Sogea Satom pour le recrutement des Pme/Pmi

Un accord signé avec la société de construction Sogea Satom pour le recrutement des Pme/Pmi | DR
Un accord signé avec la société de construction Sogea Satom pour le recrutement des Pme/Pmi | DR

Les opportunités de sous-traitance sont imminentes. C’est ce qu’on retient de cet accord signé entre la Bourse de sous-traitance et de partenariat du Cameroun (Bstp) et la Société Sogea Satom. Il est question comme a appris CAMERPOST, de recruter via ce partenariat, des Petites et moyennes entreprises (Pme) pour la prestation des travaux engagés par Sogea Satom. Pour le cas de Douala, il s’agit des travaux liés à l’aménagement des canaux de drainage fluvial et l’aménagement en pavés de certaines voies secondaires non revêtues. Plus en détail, les besoins actuels tournent autour de la pose des pavés, de bordures, de perrés et de caniveaux, le façonnage d’aciers pour béton armé, la fourniture de sable en rivière, de pouzzolane, de transports d’agrégats…

La sous-traitance industrielle aujourd’hui agit comme un mécanisme très efficace pour organiser la production industrielle à travers l’établissement d’accords coopératifs entre divers unités de production complémentaires, à savoir entre un donneur d’ouvrages et divers fournisseurs ou sous-traitants. Dans ce type d’accord, le donneur d’ouvrages confie à une ou plusieurs entreprises la tâche de produire les parties, des composantes, des sous-ensembles ou de fournir certains services industriels complémentaires, qui sont nécessaires pour l’accomplissement du produit final du donneur d’ouvrages. En conséquence, les sous-traitants entreprennent les activités indiquées suivant les conditions du donneur d’ouvrages, ce qui leur permet par la suite d’atteindre des niveaux de spécialisation plus élevés dans les domaines et des secteurs spécifiques.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa