Cameroun – Accidents routiers : du matériel de pointe pour former les conducteurs poids lourds

Le secretaire financier et le président départemental du Snaeaec sur le lieu de la manifestation | © CAMERPOST/LM
Le secretaire financier et le président départemental du Snaeaec sur le lieu de la manifestation | © CAMERPOST/LM

Le Syndicat national des exploitants d’auto-école du Cameroun (Snaeaec) présente solennellement son véhicule de formation des chauffeurs catégorie C ce jeudi 28 janvier 2016 à Douala. CAMERPOST a échangé à ce propos avec les présidents régional et départemental dudit syndicat. A quelques heures de la cérémonie inaugurale. « Il est question d’innover en présence de la délégation régional des Transports  pour le Littoral, du matériel roulant, camion pour la formation poids lourds », explique Jean Sigha, président régional du Snaeaec.

Compte tenu du fait que le Ministère des Transports exige une meilleure formation des transporteurs routiers en général et ceux en quête du Permis catégorie C, « nous nous (l’ensemble des autoécoles membres du syndicat) sommes mis ensemble pour acheter ce camion de pointe et extrêmement coûteux », renchérit Jean Sigha qui estime qu’il est difficile pour une autoécole d’acheter toute seule ledit véhicule. « Nous nous conformons donc ainsi aux exigences du ministère de tutelle. Notre action rentre également dans la lutte contre les accidents de la circulation causés pour la majorité par les poids lourds », a jouté  Luc Olivier Nyeheg, président départemental du Syndicat national des exploitants d’auto-école du Cameroun.

 Très heureux de la réussite d’un tel projet, ce dernier ne cache pas sa joie : « on a longtemps décrié le fait qu’il n’y avait pas d’autoécoles capables de former dans la catégorie C. Aujourd’hui, c’est chose faite. Ce premier camion d’une valeur d’au moins 20 millions de Fcfa  nous permet maintenant d’être prêts pour la phase pratique de l’examen du permis de conduire prévue le 4 février 2016 ». Camerpost a été informé de ce qu’avant la fin de cette année, le syndicat prévoit l’achat de plusieurs autres engins de transport commun de sorte à être outillé pour la formation de toutes les catégories.

La cérémonie de ce jour, saluée par les conducteurs des gros porteurs vaut son pesant d’or quand on sait que cette couche de la population est régulièrement mise en cause lors des accidents. Le dernier cas en date est ce drame survenu dans la nuit du mercredi 27 janvier 2016 au Carrefour Nelson Mandela, plus connu sous l’appellation « Elf Village ». Un chauffeur de camion transportant les planches a causé la mort d’une dizaine de personnes, de sources fiables. Et de nombreux blessés transportés de toute urgence à l’hôpital Laquintinie de Douala.

Par ailleurs, le Syndicat national des exploitants d’auto-école du Cameroun existe depuis mai 1978. Et œuvre pour mettre sur le marché des produits formés comme il se doit et maîtrisant tout ce qui se rapporte aux routes.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz