Cameroun – Accident de la route à Katwal : le réconfort du couple présidentiel

Midjiyawa Bakari, le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, apportant le réconfort du couple présidentiel aux accidentés de Katwal | © CT
Midjiyawa Bakari, le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, apportant le réconfort du couple présidentiel aux accidentés de Katwal | © CT

Des appuis financiers remis le 14 août dernier par le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord au nom du couple présidentiel, à la famille du disparu et à celle du survivant malade.

Les élèves du lycée de Logone-Birni  dans le Logone-et-Chari n’ont plus revu Elie Aoudi, leur enseignant d’histoire et de géographie. Ce dernier est décédé le 10 août dernier des suites d’un accident de circulation à Katwal, à une dizaine de kilomètres de Maroua sur la route de Mokolo. Il avait remorqué derrière sa moto un élève instituteur avec qui ils retournaient à Moudar (Hina), leur village. Un geste malencontreux l’a conduit à heurter un véhicule du cortège qui avait accompagné le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord à Mokolo parti en mission de redynamisation des comités de vigilance et de sensibilisation des chefs traditionnels dans la guerre contre Boko Haram. Au cours de cet accident, la personne remorquée a eu plusieurs fractures ouvertes au pied gauche. Il s’agit précisément de Clément Bouba, élève-maître à l’ENIEG privée de Mokolo. Sa jambe si grièvement touchée a été amputée à l’hôpital régional de Maroua. Quant à Elie Aoudi, il a eu des fractures non ouvertes qui ont entraîné une hémorragie interne. Il est passé de vie à trépas quelques minutes seulement après l’accident.
Saisi au sujet de ce drame, le couple présidentiel a été vivement touché. C’est ainsi qu’il a promptement réagi en dépêchant Midjiyawa Bakari, le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord adresser les messages de condoléances à la famille du disparu et souhaiter prompt rétablissement au blessé. Bien plus, Paul et Chantal Biya ont remis des appuis financiers, à savoir deux millions de F à la famille d’Elie Aoudi et un million de F au malade pour lui permettre de continuer à se soigner. La cérémonie de remise de ces appuis a eu lieu dans la salle des réunions des services du gouverneur. Elie Aoudi qui meurt ainsi n’avait que quatre années de service. Il laisse une veuve et un bébé. Il était allé à Maroua acheter un médicament en vue de soigner son bébé qui était souffrant et c’est sur le chemin retour qu’il a trouvé la mort. Le gouverneur a salué les familles si touchées pour l’endurance dont elles ont su faire preuve depuis cet accident du 10 août 2016.

Source : © Cameroon Tribune

Par Patrice MBOSSA

  • OH Cameroun! quand je pense comment nous avons combattus et défendus qu’on ne mette Yaoundé à feu et à sang dans les années 90, sans aucun soutien de l’État ou du couple présidentiel, et au risque de nos vies, aujourd’hui l’on distribue de l’argent, et des médailles même là ou il n’en faut pas