Cameroun – Accident de la circulation : Un camion fou fait une quinzaine de morts à Yaoundé

Le bilan officiel fait état d'au moins 15 morts et plusieurs blessés | DR
Le bilan officiel fait état d’au moins 15 morts et plusieurs blessés | DR

Au moins 15 personnes ont perdu la vie vendredi en mi-journée à Olembé, un quartier situé au nord de la capitale camerounaise, Yaoundé, lorsqu’on camion chargé de ciment a quitté la chaussée pour finir sa course sur le bas-côté où se trouvaient des commerçants et autres piétons, a-t-on constaté sur place.

Selon les premiers constats, le véhicule, qui présentait par ailleurs des signes de vieillesse, aurait perdu son système de freinage avant de foncer dans le décor où, en dehors des vendeurs à la sauvette et des motos-taximen, se trouvaient également des élèves qui venaient de recevoir leurs bulletins de notes pour le compte du 1er trimestre.

Pourtant, selon une lettre circulaire du ministre des Transports datée du 20 octobre 2014, la circulation des camions gros porteurs est formellement interdite dans les grandes agglomérations du pays entre 6 heures et 21 heures tous les jours, saufs les week-ends.

Ladite circulation diurne, qui vise spécifiquement les transporteurs de bois, les ensembles articulés de remorque et de semi-remorque, les camions-plateau, les camions de sable et les camions citernes (vides ou chargés), est par ailleurs fortement règlementée dans les axes périphériques, avec une vitesse limitée à 40 kilomètres/heure aux heures autorisés.

Dans la pratique, cette règlementation est régulièrement foulée au pied, un camionneur pris en infraction dans un contrôle de police pouvant tranquillement continuer ses activités moyennant un pot-de-vin versé aux agents en tenue.

© CAMERPOST avec © APA