Cameroun – Accès à l’eau potable : 3000 forages prévus pour le septentrion

Basile Atangana Kouna, ministre de l’Eau et de l’Energie | © Agence Ecofin
Basile Atangana Kouna, ministre de l’Eau et de l’Energie | © Agence Ecofin

C’est l’un des projets annoncés par le ministre de l’Eau et de l’Energie lors de la cérémonie de présentation de vœux vendredi dernier à Yaoundé. L’année 2016 est porteuse de nombreux projets pour ce qui concerne l’accès à l’eau potable et l’assainissement. Le ministre de l’Eau et de l’énergie, Basile Atangana Kouna l’a relevé vendredi au cours de la cérémonie de présentation de vœux de son département ministériel. Il s’agit de la construction de 3000 forages équipés de six retenues d’eau dans les trois régions septentrionales. Neuf régions vont également bénéficier de la construction de 900 forages. Le MINEE a ainsi précisé que son département ministériel sera en plein dans la réalisation des ouvrages de la première phase du Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance. Toujours dans le domaine de l’accès à l’eau potable, il y a ce projet d’augmentation de la production d’eau potable dans la ville de Yaoundé et de ses environs en mesure d’urgence avec le groupe indien Imperial Holding Limited. Le programme de construction de 150 systèmes d’alimentation en eau potable dans 150 centres et bourgades rurales sans oublier celui de construction de 160 systèmes d’alimentation en eau potable en milieu rural, projet tenu par les américains. Basile Atangana Kouna a également annoncé le projet d’amélioration des stations SCANWATER. Selon lui, les négociations de financement sont suffisamment avancées avec la partie turque. Les coupes d’’Afrique de football féminine en 2016 et masculine en 2019 que le pays va abriter va également permettre des actions en vue de l’alimentation en eau potable et en énergie des infrastructures sportives et hôtelières.

Autres actions prioritaires pour 2016, en matière d’amélioration de sécurisation de l’approvisionnement du pays en énergie électrique à court, moyen et long termes. Il s’est félicité de la mise en eau partielle du barrage de Lom Pangar. Une opération qui a permis de stocker un volume d’eau de plus de trois milliards de mètres cubes avec comme conséquence l’amélioration de la production des barrages de Song Loulou et d’Edéa qui pourront enregistrer 40 MW supplémentaires, pendant l’étiage 2016.

Source : © Cameroon Tribune

Par Josy MAUGER

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz